Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
SANOFI, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
SANOFI, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture dans la foulée de Wall Street et des places asiatiques. Les exportations chinoises ont affiché leur première hausse depuis juin 2015, laissant anticiper une possible stabilisation de la deuxième économie mondiale.

A 08h20, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagne 1,46%.

* SANOFI. Le laboratoire américain Medivation a rejeté une proposition de prise de contrôle de Sanofi qui cherche à développer son portefeuille de traitement du cancer, selon une information de Bloomberg, qui cite des sources proches du dossier.

* RENAULT prévoit de lancer au moins trois nouvelles voitures ultra low cost en Inde au cours des trois prochaines années dans le sillage de la petite Kwid, rapporte mercredi l'Economic Times.

* CHRISTIAN DIOR COUTURE a vu ses ventes stagner au cours des trois premiers mois de l'année à taux de change constants, pénalisé par la baisse des flux touristiques à Paris et dans certains pays d'Asie.

* GTT a annoncé avoir réalisé un chiffre d'affaires de 58,6 millions d'euros au premier trimestre 2016, en hausse de 7,1% par rapport à 2015, et a confirmé ses objectifs d'une croissance du chiffre d'affaires de 10% par rapport à 2015 et d'une marge nette de plus de 50%.

* THERMADOR a fait état d'un chiffre d'affaires de 59,78 millions d'euros au premier trimestre 2016, en hausse de 11,5% par rapport à la même période l'année dernière, mais en baisse d'1,3% à paramètres constants. Le groupe explique cette baisse par la mauvaise performance de PBtub, et se dit confiant pour sa performance future.

* BOLLORÉ - Une perquisition a été menée le 8 avril à la Tour Bolloré, a indiqué mardi l'avocat du groupe du milliardaire Vivent Bolloré, confirmant une information du journal Le Monde.

* CARMAT a obtenu de son assemblée générale l'autorisation de procéder à une augmentation de capital de 50 millions d'euros, qui permettra au développeur d'un projet de coeur artificiel de sécuriser son financement jusqu'en 2017.

(Joseph Sotinel)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant