Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
LA BOURSE DE PARIS DEVRAIT OUVRIR EN NETTE BAISSE
LA BOURSE DE PARIS DEVRAIT OUVRIR EN NETTE BAISSE

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en net repli à l'ouverture dans le sillage de Wall Street.

A 8h14, le contrat sur l'indice CAC 40 cède 1,04%.

* CASINO a annoncé vendredi la cession de sa filiale Big C Vietnam au groupe thaïlandais Central pour une valeur d’entreprise d'un milliard d’euros. Ajoutée à la cession de son autre filiale asiatique Big C Thaïlande, cette opération porte à 4,2 milliards d'euros le plan de désendettement du distributeur.

* RENAULT et GROUPE PSA. La Commission Royal sur les émissions polluantes a rendu publics jeudi soir les résultats détaillés des tests effectués jusqu'ici sur 52 véhicules diesel.

* SANOFI a publié un bénéfice net et des ventes trimestriels inférieurs aux attentes, pénalisés par le repli de la division diabète et des effets de changes négatifs alors que Genzyme, les vaccins et la santé animale ont progressé.

* ENGIE a vu ses résultats du premier trimestre 2016 impactés par les prix de l'énergie, mais l'Ebitda et le résultat opérationnel courant du groupe ont progressé à périmètre et change constants grâce à ses économies et au redémarrage de centrales nucléaires en Belgique.

* VINCI a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre, la vigueur de l'activité dans les concessions autoroutières et aéroportuaires et l'embellie du secteur du logement en France ne suffisant pas à compenser l'atonie des travaux routiers et d'infrastructures dans l'Hexagone.

* GEMALTO a annoncé une petite amélioration de ses ventes à changes courants au premier trimestre, les performances de ses activités de paiement et identité et de ses plates-formes de logiciels et services ayant compensé le recul des ventes aux opérateurs de téléphonie mobile. Le groupe a confirmé ses objectifs pour 2016.

* KLÉPIERRE a fait état d'une progression de 0,8% de son chiffre d'affaires trimestriel, la hausse des revenus générés par les acquisitions de centres commerciaux en Espagne et en Norvège ayant compensé l'impact des cessions de l'an dernier.

* AREVA a publié un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 0,8%, en raison notamment du calendrier de livraisons d'uranium moins favorable qu'au premier trimestre de 2015, mais a fait état d'une forte hausse de ses prises de commandes. Le groupe indique sans plus de précisions que les négociations entamées en début d'année au sujet du projet d'EPR finlandais OL3 "se poursuivent".

* AMUNDI a vu ses encours et ses profits stagner au premier trimestre en raison de conditions de marchés difficiles avec la baisse des indices boursiers et l'impact de taux historiquement bas.

* REXEL a confirmé ses objectifs financiers pour 2016 en dépit d'un recul de son chiffre d'affaires au premier trimestre, pénalisé à nouveau par la contraction de l'activité pétrolière et gazière en Amérique du Nord.

* SPIE a annoncé un Ebita de 57,1 millions d'euros pour le premier trimestre, donnant une marge d'Ebita de 4,8%, en hausse de 17 points de base.

* IMERYS a annoncé un chiffre d'affaires trimestriel de 1,04 milliard d'euros (+6,6%) et une marge opérationnelle à 13,0%, en amélioration de 0,3 point. Le résultat courant net part du groupe ressort à 82,7 millions (+5,8%).

* MAUREL ET PROM a annoncé jeudi soir un chiffre d'affaires en baisse de 18% à 58 millions d'euros au premier trimestre 2016, contre 70 millions un an plus tôt, pénalisé par le recul des prix du pétrole de 33 % par rapport au premier trimestre 2015.

* CARREFOUR a annoncé l'acquisition d'un portefeuille de six actifs représentant 16.200m² de surface commerciale, pour un montant total de 26,7 millions d'euros.

* TECHNICOLOR a confirmé l'ensemble de ses objectifs financiers pour 2016 après avoir signé au premier trimestre un bond de son chiffre d'affaires grâce à des acquisitions.

* GAMELOFT a publié un chiffre d'affaires en baisse de 1% (+5% à changes constants) au premier trimestre à 65,1 millions d'euros. Le groupe vise des ventes 2018 supérieures à 350 millions d'euros, plus de 65 millions d'euros de résultat opérationnel courant 2018 et plus de 85 millions d'euros de free cash-flow cumulé sur 2016-2018.

* SEB a annoncé un chiffre d'affaires du premier trimestre à 1,115 milliard d'euros (+2,3% à parités courantes et +5,1% à structures et parités constantes) dans un contexte plutôt porteur en Europe et en Chine.

* CFAO a annoncé un chiffre d'affaires de 822 millions d'euros au 1er trimestre (-2,3% en données comparables) affaibli par un changement de périmètre et un impact de changes négatif.

* BÉNÉTEAU a publié un chiffre d'affaires consolidé de 348,1 millions d'euros, en hausse de 11,2% par rapport au premier semestre de l'année précédente (312,9 millions d'euros), et un résultat net qui s'améliore de 8,2 millions d'euros à -25,5 millions.

* LATÉCOÈRE a annoncé une hausse de son chiffre d'affaires trimestriel, grâce à ses services d'ingénierie.

* ASSYSTEM a annoncé un chiffre d'affaires au premier trimestre en croissance organique de 5,6%, à 235,8 millions d'euros, ainsi qu'une croissance organique en automotive de 29,7%, à 46,9 millions d'euros.

* ALTEN a annoncé avoir amélioré son chiffre d'affaires et ses parts de marché dans un environnement difficile, lui permettant de confirmer son objectif d'une croissance organique positive en 2016.

* SOLUCOM a fait état d'un chiffre annuel 2015/2016 en croissance de 43%, à 233 millions d'euros, contre 163,1 millions d'euros sur la période précédente.

* NEOVACS a annoncé jeudi avoir obtenu l'accord de la FDA pour étendre aux USA son étude de phase IIb dans le traitement du lupus.

* ONXEO a publié un chiffre d'affaires au premier trimestre en baisse à 782 000 euros, contre 918 000 euros au premier trimestre 2015, provenant pour l'essentiel d'une diminution de ses revenus non récurrents.

* BOIRON a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 1,3% (+2,7% à taux constant) au premier trimestre 2016, à 154 millions d'euros. Le spécialiste de l'homéopathie dit vouloir rester prudent sur les évolutions du chiffre d'affaires et du résultat attendues en 2016.

(Raphaël Bloch, Noëlle Mennella et Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant