Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
EADS PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
EADS PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris.

* EADS. La compagnie aérienne chinoise Air China a déclaré jeudi qu'elle n'avait pas annulé de commandes d'Airbus et qu'elle envisageait d'accroître ses capacités.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE prévoit de présenter en début de semaine prochaine le nouveau visage de sa banque de financement et d'investissement (BFI) d'après-crise, a dit à Reuters une source proche du dossier.

* TOTAL a écarté un risque d'explosion après la fuite de gaz constatée sur sa plate-forme d'Elgin, en mer du Nord.

Selon des analystes, le coût pour le groupe pétrolier se limiterait à 110 millions d'euros environ si la fuite était rapidement colmatée, mais la facture pourrait flamber à au moins 7,5 milliards d'euros en cas d'explosion de la plate-forme.

* ALSTOM pourrait interrompre le 20 mai la construction d'une centrale électrique au charbon en Slovénie si le gouvernement slovène n'apportait pas des garanties financières d'ici là, a déclaré Termoelektrarna Sostanj (TES), l'opérateur du futur site.

* MAUREL ET PROM a annoncé que ses réserves de pétrole et de gaz s'élevaient à 228,9 millions de barils équivalents pétrole au 1er janvier 2012, contre 218,1 millions en 2011, une révision qui reflète la prise en compte des réserves du groupe en Colombie et la mise en évidence de réserves supplémentaires au Gabon, et qui tient compte de la sortie l'an dernier du périmètre du groupe de ses entités au Nigeria et au Venezuela.

* VRANKEN POMMERY. Le groupe de champagne et spiritueux s'attend une hausse de 1 à 2% de la demande en volume en Champagne en 2012 et compte porter à 20% d'ici trois ans, contre 15% actuellement, la part à l'export des ventes de rosé du groupe Listel. Les incertitudes qui ont marqué l'exercice 2011 se sont traduites par une stagnation du chiffre d'affaires (-0,7%) et une baisse de 39,5% du résultat net consolidé. En 2012, le groupe vise une marge opérationnelle courante de 12%, contre 11% en 2011.

Juliette Rouillon et Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant