Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
TOTAL, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
TOTAL, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, attendue en baisse à l'ouverture avant plusieurs statistiques économiques américaines et l'issue de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale des Etats-Unis.

A 8h26, le contrat à terme sur le CAC 40 cède 0,3% :

* EADS a annoncé mercredi se rebaptiser Airbus, adoptant ainsi le nom de la division qui assure la plus grand part de son chiffre d'affaires, et a confirmé ses prévisions pour 2013 après avoir engrangé des résultats nettement supérieurs aux attentes au deuxième trimestre.

* SUEZ ENVIRONNEMENT a publié des résultats semestriels en hausse grâce à l'international, malgré une situation toujours difficile dans les déchets en Europe et une météo défavorable, et a relevé son objectif d'économies.

* SOLVAY a réduit ses prévisions annuelles, jugeant que le contexte économique est devenu plus difficile.

* BNP PARIBAS entend muscler son activité de gestion d'actifs et renforcer sa présence en Allemagne pour résister à l'atonie de la conjoncture en Europe.

Dans une interview à Reuters Insider, Philippe Bordenave, le directeur général délégué de la banque, a indiqué que l'économie européenne manifestait des signes d'amélioration et devrait témoigner d'une reprise plus visible au second semestre.

* SCHNEIDER ELECTRIC a confirmé ses objectifs annuels après avoir enregistré une stabilité de son activité au premier semestre à la faveur d'une accélération de ses ventes au deuxième trimestre, l'Asie-Pacifique et l'Amérique du Nord compensant le recul accusé en Europe de l'Ouest.

En outre, Schneider Electric a annoncé avoir finalisé un accord avec Invensys en vue du lancement d'une offre amicale visant l'ensemble du capital du groupe britannique d'ingénierie au prix de 502 pence par action, soit 3,353 milliards de livres sterling.

* PSA PEUGEOT CITROËN a annoncé une forte baisse de sa perte nette et de sa consommation de free cash flow au premier semestre, la restructuration engagée ayant permis au groupe de compenser en partie la fragilité de sa division automobile.

Par ailleurs, la Commission européenne a donné mardi son feu vert à l'aide publique à la restructuration du groupe, estimant qu'elle permettra un retour à la viabilité du constructeur automobile sans trop pénaliser ses concurrents.

* TOTAL a annoncé mardi soir avoir finalisé la cession de sa filiale de transport et de stockage de gaz TIGF au consortium réunissant l'italien Snam, le fonds singapourien GIC et le français EDF.

* VINCI a revu à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires annuel au vu, notamment, de la reprise du trafic sur ses autoroutes et de la montée en régime du chantier de la ligne à grande vitesse (LGV) Tours-Bordeaux.

* VALLOUREC a confirmé ses objectifs annuels après avoir vu ses résultats progresser nettement au deuxième trimestre, le groupe bénéficiant notamment de l'essor du pétrole de schiste aux Etats-Unis.

* AIR FRANCE-KLM - La taxe de solidarité sur les billets d'avion, dite "taxe Chirac", sera augmentée de 12,7% en 2014 en France afin d'accroître l'aide financière au développement, a-t-on appris mardi de source gouvernementale.

* INGENICO a relevé ses objectifs pour 2013 après une forte progression de ses résultats semestriels à la faveur, notamment, de l'accélération de son activité dans les terminaux de paiement.

* EUTELSAT a ajusté à la baisse ses perspectives de chiffre d'affaires pour ses trois prochains exercices après avoir enregistré des ventes dans le bas de la fourchette de ses prévisions au cours de son exercice 2012-2013.

* La FNAC a réduit ses pertes semestrielles, malgré une baisse de son activité dans un environnement de consommation dégradé, à la faveur de son plan stratégique "Fnac 2015" que le distributeur de produits culturels compte intensifier au second semestre.

* NICOX a vu fondre son chiffre d'affaires au premier semestre en raison des frais liés à sa transformation vers l'ophtalmologie. Ses ventes sont ramenées à 0,2 million d'euros, et il en résulte une perte nette de 9,2 millions. Au 30 juin, la trésorerie du groupe était de 67,4 millions d'euros, contre 77,5 millions au 31 décembre 2012.

* GFI INFORMATIQUE table au second semestre sur une nette amélioration de sa profitabilité, après une hausse de 6,9% de sa marge opérationnelle au premier semestre et une activité qui s'est accélérée au deuxième trimestre, notamment en France (+2,7% en organique). La SSII dit rester attentive à toute opportunité d'acquisition.

* THEOLIA a fait état d'une croissance de 30% de son chiffre d'affaires au premier semestre, dopée par le bond de 53% de son activité de vente d'électricité pour compte propre incluant depuis fin janvier Breeze Two Energy.

Hors Breeze Two Energy, le chiffre d'affaires de cette activité recule de 10% par rapport au premier semestre 2012, pénalisé par les conditions de vent moins favorables au premier trimestre ainsi que par des effets de périmètre négatifs en Allemagne et en France, liés à des cessions réalisées l'an dernier.

* CEGEDIM a revu à la baisse sa prévision de croissance de son chiffre d'affaires pour 2013 en raison de reports de prises de commandes survenus au deuxième trimestre.

* TELEPERFORMANCE a relevé sa prévision de croissance organique de son chiffre d'affaires pour 2013. Le groupe s'attend à voir ses ventes croître entre 5% et 7% contre une prévision initiale de 3% à 5%.

La société a maintenu son objectif de progression de marge d'Ebita courant entre 9,3% et 9,5%.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant