Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
VALLOUREC, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
VALLOUREC, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris qui devrait ouvrir peu changée. Le contrat à terme sur l'indice CAC 40, qui a été compensé à 3.916,5 points, soit 12 points en dessous du cours de clôture du CAC 40 sur le marché au comptant jeudi (3.928,58), progresse de 0,33% (+13,0 points) vers 08h30.

* ARCELORMITTAL a annoncé vendredi un résultat opérationnel meilleur qu'attendu au premier trimestre et a maintenu sa prévision d'une amélioration de ses performances cette année par rapport à 2012.

* VALLOUREC pourrait réagir à la décision de Pékin de lancer une enquête contre les fabricants européens, américains et japonais de tubes d'acier sans soudure, accusés par un concurrent chinois de dumping sur le territoire chinois. Cette décision intervient après que la Commission européenne a approuvé l'imposition de lourds droits de douane sur les panneaux solaires importés de Chine, estimant que les fabricants chinois font du dumping.

* RENAULT devrait retenir l'attention après la publication par son partenaire Nissan d'un résultat net trimestriel (janvier-mars) en hausse de 46% de son résultat qui, ressorti à 110 milliards de yens (84 millions d'euros) dépasse les attentes des analystes. Le constructeur japonais, dont Renault détient un peu plus de 43% du capital, a annoncé le versement d'un dividende de 30 yens au titre de l'exercice 2013/2014.

* SCOR est le mieux placé pour racheter la réassurance vie de Generali aux Etats-Unis, une opération qui pourrait être annoncée sous peu, ont déclaré jeudi deux personnes proches du dossier.

* VIEL & CIE, dont le gros de l'activité repose sur l'intermédiation financières professionnelle, a annoncé une baisse de 11,4% (-9,0% à taux de changes constants) à 214,7 millions d'euros de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Le CA du pôle intermédiation professionnelle est ressorti à 205,6 millions d'euros contre 234,2 millions au T1 2012. Le communiqué de Veil

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant