Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
LE TITRE TECHNIP PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
LE TITRE TECHNIP PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture dans le sillage de Tokyo et Wall Street après l'annonce d'une accélération de la croissance de l'activité industrielle aux Etats-Unis.

A 8h39, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagne 0,24%.

* TECHNIP - Société générale a relevé sa recommandation de "conserver" à "acheter" sur la valeur, le broker estimant que l'amélioration du contrôle des coûts est désormais en place après les résultats annuels publié par le groupe.

* ALSTOM, EDF - Selon l'AFP citant une porte-parole d'Alstom, la justice a rejeté le recours du groupe contestant son élimination d'un appel d'offres d'EDF pour équiper ses 58 réacteurs nucléaires français en diesels d'ultime secours (DUS) destinés à renforcer leur sécurité.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Alstom pour un commentaire.

* AXA a annoncé vendredi une hausse de 14% de son résultat net en 2013 à taux de change constants grâce à la hausse de ses marges en assurance-vie et dommages et s'est fixé un nouvel objectif de réduction de son ratio d'endettement à l'horizon de 2015.

* KERING a publié des résultats annuels en baisse, plombés par sa filiale Puma et par la faiblesse des performances de Gucci, son principal centre de profit.

* SECTEUR TECHNOLOGIQUE - Hewlett-Packard a annoncé jeudi soir un chiffre d'affaires trimestriel en repli de 1% mais meilleur qu'attendu et a relevé légèrement sa fourchette de prévision de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice.

* ERAMET a publié une lourde perte nette au titre de 2013, le groupe ayant notamment dû enregistrer une dépréciation du projet minier de Weda Bay, en Indonésie, et a annoncé son intention de ne pas verser de dividende au titre de l'an passé.

* GECINA vise un résultat récurrent net stable en 2014 après avoir enregistré un bénéfice conforme à ses prévisions et proche des attentes des analystes pour l'exercice 2013, au titre duquel la foncière entend proposer un dividende plus élevé pour ses actionnaires.

Par ailleurs, Gecina a annoncé jeudi que la SCI Beaugrenelle, dont elle est actionnaire à 75%, avait signé une promesse de vente portant sur le centre commercial parisien de Beaugrenelle avec un consortium d'investisseurs privés réunis autour de la société Apsys. Le prix de cession total ressort selon Gecina à 700 millions d'euros. La foncière publie ses comptes annuels vendredi.

* CLUB MÉDITERRANÉE a vu son chiffre d'affaires progresser au premier trimestre, le dynamisme des régions Amérique et Asie ayant compensé les difficultés persistantes en Europe, en particulier en France.

* PSA - La famille fondatrice gardera un rôle fort dans la stratégie de PSA, déclare au Figaro le président de la holding familiale FFP Robert Peugeot.

* VALEO a publié jeudi soir des résultats annuels en nette progression, marqués par une nouvelle amélioration de sa rentabilité.

* SUEZ ENVIRONNEMENT a annoncé jeudi soir avoir renégocié un crédit syndiqué de 1,5 milliard d'euros. La maturité a été allongée de février 2016 à février 2019, avec des options d'extension jusqu'en février 2021.

* SES table pour 2014 sur une croissance organique comprise entre 6% et 7% du chiffre d'affaires et de l'Ebitda et sur un taux moyen de variation annuelle de son activité et de l'Ebitda de 4% à 4,5% pour la période 2014-2016.

En 2013, le chiffre d'affaires de SES est ressorti en hausse de 1,9 % (+3,4 % à taux de change constants) soutenu par la performance des activités internationales.

* IMERYS a annoncé jeudi soir qu'elle avait lancé son offre publique d'achat sur la société américaine Amcol International Corporation, un leader mondial de la bentonite également convoité par Mineral Technologies.(http://link.reuters.com/cuq96v) et

* GROUPE CRIT a annoncé jeudi soir le rachat de la société américaine 2AM Group, spécialisée dans l'externalisation de services de contrôle qualité et d'ingénierie.

* La SOCIÉTÉ DE LA TOUR EIFFEL a indiqué jeudi soir que l'offre publique d'achat de la Société mutuelle d'assurance du bâtiment et des travaux publics (SMABTP) était conforme à ses intérêts mais que le prix proposé était insuffisant.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant