Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
EDF, PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
EDF, PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, qui s'est envolée la veille à la faveur de l'annonce par le président de la BCE d'une série de mesures visant à sortir la zone euro de la crise alors que les investisseurs surveilleront la publication des chiffres de l'emploi du mois d'août aux Etats-Unis.

* PSA PEUGEOT CITROËN, SOLVAY - NYSE Euronext a annoncé jeudi soir retirer le premier constructeur automobile français de l'indice CAC 40, dont il faisait partie depuis la création de l'indice en 1987 et son remplacement par le chimiste belge Solvay, repreneur l'an dernier du français Rhodia.

Le conseil scientifique des indices de NYSE Euronext, dont les décisions seront effectives à partir du 24 septembre, a également décidé les entrées de NICOX, MEDICA et VILMORIN & CIE dans le SBF 120 en remplacement de BULL, CIMENTS FRANÇAIS et DERICHEBOURG.

* EDF a annoncé détenir 99,484% du capital d'Edison à l'issue de l'offre publique obligatoire qu'il a lancée sur l'électricien italien.

* AIR FRANCE-KLM a annoncé vendredi un recul de 0,6% de son trafic passagers en août mais une baisse de 7,8% du trafic cargo ce qui a conduit la compagnie à réduire ses capacités de 5,2% sur ce segment.

* BELVEDERE, placé en mars dernier en redressement judiciaire, est confiant de voir ses créanciers donner leur feu vert au plan d'apurement de passif qui leur a été proposé, a dit jeudi à Reuters Frédéric Abitbol, l'administrateur judiciaire du groupe de spiritueux.

* NEOPOST a abaissé jeudi son objectif de chiffre d'affaires 2012 après un deuxième trimestre difficile sur les marchés français et américain.

* BONDUELLE a annoncé jeudi avoir porté de 100 à 145 millions d'euros le montant de l'émission obligataire inaugurale sur le marché du placement privé européen au vu de l'appétit des investisseurs pour l'opération.

Le spécialiste du légume en conserve a ajouté que la transaction, pour laquelle il a obtenu ce jour le visa de l'Autorité des marchés financiers (AMF), offrait un coupon de 3,83% à six ans et demi. Selon Bonduelle, il s'agit du premier placement privé sous forme obligataire sur le marché européen par une entreprise française de taille intermédiaire.

* Mr.BRICOLAGE a fait état d'un résultat opérationnel en baisse de 8,3% à 17,1 millions d'euros au premier semestre, l'amélioration du résultat des magasins intégrés ayant été éclipsée par un recul de la performance dans les services aux réseaux.

Gilles Guillaume, Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant