Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
2
RENAULT, VALEUR À SUIVRE VENDREDI À LA BOURSE DE PARIS
RENAULT, VALEUR À SUIVRE VENDREDI À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre, vendredi, à la Bourse de Paris qui est attendue en repli, dans la foulée de Wall Street, qui a lourdement rechuté jeudi avec une vague de prises de bénéfices.

A 08h10, le contrat future sur le CAC 40 se traite en baisse de 0,7%.

* RENAULT étudie une baisse de ses capacités de production sur l'usine de Flins, indiquent jeudi soir Les Echos sur leur site internet.

* DIOR SA. La holding de contrôle de LVMH a annoncé jeudi une hausse de 19% des ventes de Christian Dior Couture sur neuf mois en croissance organique, à 1,11 milliard d'euros. Sur le seul premier trimestre 2014, les ventes de Christian Dior Couture ont crû de 17%.

* ALSTOM a annoncé jeudi avoir remporté un contrat de 90 millions d'euros au Mexique pour la conversion d'une centrale thermique fonctionnant au fioul.

* CEGID a annoncé jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 0,9% à 65,6 millions d'euros au premier trimestre 2014, porté par sa division SaaS dont les revenus ont grimpé de 30,3% sur les trois premiers mois de l'année.

* KAUFMAN & BROAD a fait état jeudi d'une baisse de son résultat net et de sa marge brute pour son premier trimestre 2014 clos fin février en raison notamment d'une baisse des réservations dans ses activités logement.

* NUMERICABLE GROUP. Moody's a annoncé jeudi soir placer sa note B1 du câblo-opérateur sous surveillance en vue d'un probable relèvement d'un cran, à la suite de son accord avec Vivendi pour reprendre SFR.

* LA COMPAGNIE DES ALPES a annoncé jeudi avoir cédé sa participation d'environ 30% au capital du groupe Looping au fonds HIG Capital pour 9,7 millions d'euros.

* SOCIÉTÉ DE LA TOUR EIFFEL. La cour d'appel de Paris a rejeté jeudi le recours en justice déposé en mars contre le projet d'OPA du groupe SMABTP sur la société foncière.

* SCOR a annoncé jeudi avoir bouclé le rachat des éditions PUF par l'acquisition d'une participation majoritaire au capital de la maison d'édition comme annoncé en janvier.

(Matthieu Protard, édité par Gwénaëlle Barzic)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le vendredi 11 avr 2014 à 09:09

    Les robots des banksters sont unanimes...peur importe le secteur, le CAC est dans leur collimateur pour une bonne vente à découvert.. Le plumage de pigeon est lancé!

  • M5845659 le vendredi 11 avr 2014 à 09:01

    Pour Renault ou son les promesses de Carlos Goshn de faire des véhicules Nissan à Flins.Il est entrain de détruire l'emploi en France afin de gagner son pari sur la compétitivité des usines Françaises mais à quel prix ? Et bien en faisant travailler comme des esclaves les salariés restant.et le gouvernement qui n'a aucune idée et expérience pour gérer l'économie du pays signe à tour de bras des accords qui aggrave le bien être des salariés.A un moment donné il va falloir réagir