Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
LE TITRE BNP PARIBAS PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
LE TITRE BNP PARIBAS PARMI LES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue inchangée à l'ouverture, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 étant pratiquement inchangé (+0,04% à 8h19), au lendemain d'un nouveau plus haut de 18 mois.

* VALEURS CYCLIQUES - La croissance du produit intérieur brut chinois a rebondi au quatrième trimestre 2012 pour atteindre 7,9% en rythme annuel mettant un coup d'arrêt à sept trimestres consécutifs de ralentissement.

* SECTEUR TECHNOLOGIQUE - Intel a annoncé jeudi une prévision de chiffre d'affaires légèrement inférieure aux attentes pour le trimestre en cours mais en promettant une amélioration de sa marge brute, sur fond de baisse des ventes d'ordinateurs et de transition vers les tablettes et smartphones.

* BNP PARIBAS va prochainement dévoiler un plan d'efficacité opérationnelle à horizon 2015 visant à simplifier son organisation et réduire ses coûts, rapporte vendredi L'Agefi.

* ACCOR a fait état d'une progression de 2,7% de son chiffre d'affaires pour 2012, porté par son activité aussi bien dans le haut de gamme que dans le pôle économique.

* SAINT-GOBAIN a accepté l'offre d'achat de l'irlandais Ardagh sur Verallia North America pour une valeur d'entreprise de 1,69 milliard de dollars, soit 1,27 milliard d'euros.

Par ailleurs, le groupe a annoncé la construction d'une usine aux Etats-Unis, spécialisée dans les bardeaux de toitures asphaltés, pour un investissement d'environ 100 millions de dollars.

* VINCI a remporté dans le cadre d'un consortium un contrat pour la construction du bâtiment d'un réacteur nucléaire d'un montant de 300 millions d'euros.

* EDF, et GDF - Le risque de nouveaux surcoûts et retards de l'EPR de Flamanville (Manche) est "infiniment faible", a déclaré Hervé Machenaud, directeur de la production et de l'ingénierie d'EDF.

Par ailleurs, les députés ont engagé jeudi l'examen, en nouvelle lecture, de la proposition de loi socialiste sur la tarification progressive de l'énergie.

* PSA entend négocier dans les prochains mois un accord de performance pour améliorer la compétitivité de ses usines françaises, emboîtant ainsi le pas à son concurrent Renault qui a lancé le processus à l'automne dernier.

* NEXITY a confirmé son objectif de chiffre d'affaires consolidé supérieur à 2,6 milliards d'euros en 2012 et celui d'un résultat opérationnel courant au-dessus de 200 millions d'euros.

La société a, dans le même temps, annoncé avoir mandaté trois banques pour préparer le lancement d'un emprunt obligataire à six ans auprès d'investisseurs institutionnels français, sans pour autant préciser le montant de l'opération.

* NEOPOST a mis en place une nouvelle ligne de crédit syndiqué pour un montant de 500 millions d'euros et une durée de cinq ans.

* VIRBAC a fait état d'une hausse de 12,8% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, soutenue notamment par la forte croissance aux Etats-Unis et par un rebond de l'activité en France malgré un contexte toujours difficile en Europe.

Sur l'ensemble de 2012, la croissance organique du groupe est ressortie à 8,1%.

* NATUREX - Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) va entrer au capital du spécialiste des ingrédients naturels à l'occasion d'une émission d'OCEANE d'un montant de 18 millions d'euros, à laquelle va contribuer le FSI à hauteur de 12 millions d'euros.

Le montant de la prise de participation du FSI au capital de Naturex n'a pas été précisé.

* BELVÉDÈRE - Les actionnaires de la société se réuniront en assemblée générale extraordinaire le 12 février pour se prononcer sur le plan de restructuration du groupe de spiritueux annoncé le 20 août 2012.

"Un vote négatif des actionnaires entraînerait un fort risque de liquidation judiciaire destructrice d'emplois, ne laissant que peu d'espoir de recouvrement aux créanciers et dans laquelle il est très vraisemblable que les actionnaires de la société perdent tout", a prévenu dans un courrier maître Frédéric Abitbol, administrateur judiciaire de la société.

Alexandre Boksenbaum-Granier, Raoul Sachs et Blandine Hénault, édité par Matthieu Protard

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant