Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
VIVENDI À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
VIVENDI À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, qui est attendue peu changée au lendemain d'une hausse de 1,84%. Le contrat à terme sur l'indice CAC 40 recule de 0,07% vers 08h20.

* Vincent Bolloré et Jean-René Fourtou semblaient vouloir jouer l'apaisement mardi alors que leurs divergences sur la gouvernance opérationnelle de VIVENDI ont plongé le géant français de médias et de divertissement dans une nouvelle crise.

* SOCIETE GENERALE vise un ratio "core tier one" aux normes de Bâle III de 10% d'ici à la fin de cette année, soit un chiffre légèrement supérieur à l'objectif officiel de 9,5%, a déclaré mardi son directeur général délégué, Séverin Cabannes.

* PSA, noté "B1"/"BB-", a émis mardi 600 millions d'euros d'obligations 6,5% janvier 2019, soit 100 millions de plus que prévu, la demande ayant atteint 3,3 milliards en deux heures et demi mardi matin. Le prix de revente offre un rendement de 6,625%, soit 504,5 points de base au-dessus de la courbe des swaps.

* NICOX a annoncé mercredi avoir reçu une opinion positive des autorités européennes recommandant la qualification "médicament orphelin" pour le naproxcinod, un anti-inflammatoire utilisé dans le traitement des dystrophies musculaires. Le communiqué

* GAMELOFT a confirmé mardi son objectif de chiffre d'affaires compris entre 235 et 240 millions d'euros au titre de son exercice 2013 et continue de viser une hausse de ses marges et de sa trésorerie nette.

* GROUPE CRIT a annoncé mardi viser un chiffre d'affaires de 250 millions de dollars aux Etats-Unis en 2014, pays où il entend rester attentif à de nouvelles opportunités d'acquisition, fort de résultats en hausse au premier semestre.

* LANSON a fait état mardi de résultats en baisse au titre du premier semestre et prévenu que l'absence de visibilité sur les marchés européens l'empêchait de communiquer des perspectives pour 2013.

* ORPEA a confirmé mercredi l'ensemble de ses objectifs financiers pour 2013 après avoir enregistré une nette amélioration de sa rentabilité au premier semestre en dépit de sa politique d'investissements dirigée notamment vers l'international.

Raoul Sachs, édité par Gwénaëlle Barzic

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant