Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
RENAULT, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
RENAULT, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture dans le sillage de Wall Street où le Dow Jones et le S&P 500 ont enregistré de nouveaux records de clôture lundi, même si les gains devraient être limités par des statistiques chinoises jugées décevantes.

A 8h14, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagne 0,12%.

* SECTEUR TÉLÉCOMS, BOUYGUES - Arnaud Montebourg a appelé lundi de ses voeux un rapprochement entre Bouygues Telecom et un autre opérateur dans le cadre d'une consolidation du secteur français des télécoms.

* AIRBUS GROUP a profité au premier trimestre d'une nette hausse de ses livraisons d'hélicoptères et a limité le recul de sa rentabilité grâce à une meilleure gestion de ses coûts, malgré des dépenses en recherche et développement et les dépenses liées à l'A350 toujours prévu pour être livré fin 2014.

* AIRBUS GROUP, SAFRAN, THALES, DASSAULT AVIATION - Le ministère français des Finances envisage de réduire les crédits militaires à hauteur de 2,3 milliards d'euros d'ici 2017, selon le quotidien économique Les Echos.

* AIR FRANCE-KLM - Le gouvernement italien, les banques et les actionnaires d'Alitalia ont convenu lundi que les discussions relatives à une alliance avec Etihad, compagnie aérienne basée à Abou Dhabi, devaient se poursuivre dans l'espoir d'un résultat positif, a indiqué le gouvernement italien.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE veut poursuivre son développement en Europe de l'Est et en Afrique d'ici à 2016, période durant laquelle la deuxième banque française cotée vise une croissance annuelle moyenne de ses revenus totaux de 3%.

La banque a également fait appel d'une amende de 445,9 millions d'euros prononcée par la Commission européenne pour entente illicite sur le marché des produits dérivés financiers, au motif selon elle d'une erreur de calcul des régulateurs. Cet appel a été présenté en février et rendu public lundi sur le site internet du journal officiel de l'UE.

* BNP PARIBAS - Le prix d'un règlement pour mettre fin aux enquêtes visant le Credit Suisse pour évasion fiscale aux Etats-Unis pourrait dépasser les deux milliards de dollars (1,45 milliard d'euros) pour la banque helvétique, selon des sources proches du dossier. BNP Paribas est accusée, elle, par les autorités américaines d'avoir fait affaire avec des pays sous embargo.

* LAGARDÈRE a réaffirmé son objectif de croissance du résultat annuel pour 2014 en dépit d'une baisse marquée de son chiffre d'affaires au premier trimestre, pénalisé par des effets de change et des bases de comparaison difficiles.

* WENDEL a fait état d'une progression de 2,5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, profitant de la hausse des revenus dans la plupart des entreprises que la société d'investissement détient en portefeuille.

* AREVA - La Cour des comptes fait le procès de la présidence d'Areva par Anne Lauvergeon pendant les années 2006-2011 dans un pré-rapport dont Les Echos publient mardi de larges extraits et qui aborde également l'organisation actuelle de la gouvernance de la société, jugée responsable de choix aujourd'hui critiqués.

* RENAULT a annoncé que son partenaire Nissan contribuerait à ses résultats du premier trimestre à hauteur de 415 millions d'euros.

* EIFFAGE a fait état d'une hausse de 4,5% de son chiffre d'affaires au premier trimestre grâce au BTP et aux autoroutes, et a confirmé sa prévision d'une légère croissance de son activité sur l'ensemble de l'année.

* TECHNIP a remporté un contrat auprès de Marathon Oil Norge, portant sur l'extension de l'infrastructure sous-marine du champ Alvheim, situé sur le plateau continental norvégien.

* ERAMET a annoncé mardi avoir placé auprès d'investisseurs institutionnels des obligations assimilables à sa souche obligataire non notée à échéance au 6 novembre 2020, pour un montant de 125 millions d'euros, portant ainsi le montant total de cette souche à 525 millions, avec un coupon annuel de 4,5%. (Le communiqué : http://link.reuters.com/qah39v)

* IPSEN a annoncé que l'Increlex, son traitement des retards de croissance chez l'enfant en rupture de stocks depuis juin dernier, serait de nouveau disponible aux Etats-Unis à partir du 2 juin 2014.

* CEGID - SequoiaSoft, éditeur de solutions logicielles pour les acteurs du tourisme, a signé une promesse unilatérale d'achat de l'activité Hôtellerie-Restauration de Cegid. L'opération devrait être finalisée avant le 13 juin et devrait permettre à Cegid de poursuivre son développement en se concentrant sur ses principales activités.

* ASSYSTEM a signé l'acquisition de 75% de Radicon Gulf Consult, société d'ingénierie basée en Arabie saoudite, permettant au groupe d'ingénierie et de conseil en innovation de renforcer sa présence dans le Golfe, en particulier dans le domaine des infrastructures, de l'énergie, des hydrocarbures et du transport.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant