Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
EADS, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
EADS, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture -le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagnant 0,6% à 8h15 après sa chute de la veille-, soutenue par l'engagement apparent de la Réserve fédérale de poursuivre sa politique de soutien à la croissance.

* Les VALEURS FINANCIÈRES, qui ont fortement chuté mardi, pourraient réagir à une adjudication de l'Italie de sept milliards d'euros d'obligations à moyen et long termes, alors que le pays est plongé dans une impasse politique après le vote protestataire qui a marqué les élections de dimanche et lundi.

* EADS a annoncé mercredi anticiper une nouvelle amélioration de sa rentabilité en 2013 portée par des livraisons record de sa filiale Airbus, le programme du futur long-courrier A350 demeurant le seul risque potentiel majeur du groupe européen d'aérospatiale et de défense.

* VALEURS CYCLIQUES - Le moral du consommateur allemand s'est amélioré pour le deuxième mois d'affilée à l'approche de mars, à la faveur d'un apaisement apparent de la crise de la zone euro, selon le cabinet d'études GfK.

* BOUYGUES a dit prévoir un chiffre d'affaires quasiment stable cette année après une croissance supérieure aux attentes du groupe en 2012, grâce à la bonne tenue des activités BTP qui devrait compenser les difficultés persistantes de la branche télécom depuis l'arrivée de Free (groupe Iliad) sur le marché.

* COLAS a de son côté fait état d'une dégradation de sa marge opérationnelle à 3,1% pour 2012, après une baisse de 13% de son résultat opérationnel, la filiale du groupe Bouygues ayant subi une perte dans son activité vente de produits raffinés ainsi qu'une baisse de rentabilité en Amérique du nord.

Le groupe, qui proposera un dividende stable à 7,26 euros par action au titre de 2012, vise pour cette année un chiffre d'affaires en hausse de 1%, à 13,2 milliards d'euros.

* LAFARGE - Holcim a déclaré qu'il anticipait une hausse de ses ventes de ciments et une amélioration de son bénéfice opérationnel en 2013, après avoir fait état d'une perte plus lourde que prévu au quatrième trimestre.

* VALEURS TELECOMS - Neelie Kroes, commissaire européenne à la Stratégie numérique, a appelé de ses voeux la mise en place d'une régulation du secteur des télécoms susceptible de créer un vrai marché unique de la téléphonie, fixe et mobile, en vue d'encourager les investissements dans des infrastructures vieillissantes.

* IPSEN a publié une perte au titre de son exercice 2012, due notamment à sa sortie de l'hémophilie et à une nouvelle organisation de ses activités de médecine générale en France, et a dit viser une marge quasiment stable en 2013.

* EDF, GDF SUEZ, POWEO - L'UFC-Que Choisir a assigné en justice les fournisseurs d'énergie et de gaz naturel EDF, GDF, Poweo Direct Énergie et Eni en raison de "clauses abusives" dans leurs contrats.

* BUREAU VERITAS a annoncé que ses performances devraient de nouveau progresser en 2013, malgré un contexte difficile en Europe, après avoir enregistré un bond de ses résultats en 2012.

* NORBERT DENTRESSANGLE a dit rester attentif aux opportunités de croissance externe s'inscrivant dans sa stratégie de développement et ne pas anticiper de décrochage d'activité cette année malgré un environnement sans visibilité.

* TELEPERFORMANCE a dit mardi tabler sur une croissance organique comprise entre 3% et 5% en 2013, après avoir atteint 6,9% en 2012, un chiffre supérieur aux objectifs du groupe spécialisé dans les services clients à distance.

La société a également annoncé le versement d'un dividende de 0,68 euro par action au titre de l'exercice 2012, contre 0,46 euro versé l'année précédente à la suite de l'amélioration de son résultat net.

* RUBIS a annoncé mardi l'émission de 100.000 actions nouvelles au prix unitaire de 50,18 euros pour financer des opérations de croissance externe.

Le prix d'émission des actions nouvelles fait apparaître une décote de 5% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes des trois dernières séances de bourse, a précisé le groupe de services pétroliers.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Blandine Hénault, édité par Benjamin Mallet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant