Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
SFR-ALTICE, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
SFR-ALTICE, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture mercredi dans le sillage du rebond entamé la veille, le choc du Brexit s'estompant progressivement.

A 08h15, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagnait 1,06%.

* SFR, ALTICE. La croissance du groupe de télécoms et de médias se fera aux Etats-Unis, déclare Michel Combes, directeur général du holding, dans une interview publiée mercredi par Le Figaro.

* GAMELOFT, VIVENDI - Gameloft a annoncé mercredi la démission des membres de son conseil d'administration et la nomination à la tête des 39 filiales du groupe de l'actuel directeur financier Alexandre de Rochefort à la demande du nouvel actionnaire majoritaire Vivendi.

* VEOLIA a présenté mardi un plan de départs volontaires portant sur 430 postes environ dans son activité française d'eau, soit autour de 3% d'un effectif de 13.000 personnes, rapportent Les Echos. Selon le journal, le plan sera discuté avec les syndicats à partir du 13 juillet.

* ALSTOM, une filiale italienne d'Hitachi et le suisse Stadler ont remporté des contrats d'une valeur cumulée de 4,5 milliards d'euros pour construire des trains pour Trenitalia, a annoncé mardi la compagnie ferroviaire italienne. Alstom va livrer 150 trains de capacité moyenne.

* THALES et l'américain Cisco ont annoncé mardi la signature d'un accord stratégique pour co-développer une solution visant à mieux détecter et contrer les cybermenaces en temps réel.

* WENDEL a annoncé la signature d'un accord en vue d'acquérir 40% du capital de SGI Africa, aux côtés du groupe CFAO. Il s'agit du premier investissement dans l'immobilier commercial en Afrique.

* DANONE a annoncé mardi être entré en négociations exclusives avec les actionnaires de Michel et Augustin en vue de l'acquisition d'une participation minoritaire dans cette société, aux côtés d'Artémis et de ses fondateurs.

* MERCIALYS et l'OPPCI SEREIT France (filiale d'un fonds géré par Schroder REIM) ont conclu un accord à l'issue duquel Mercialys a cédé 70% des murs des hypermarchés de Rennes et Anglet, ainsi que des murs de la galerie marchande et de la moyenne surface louée à l'enseigne Boulanger d'Anglet. La transaction a été réalisée sur la base d'une valorisation à 100% de ces actifs de 61,8 millions d'euros, les loyers engendrés par ces actifs ressortant à 3,1 millions en base annuelle.

(Joseph Sotinel, Noëlle Mennella)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant