Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
2
NATIXIS, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
NATIXIS, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, alors que l'ensemble des marchés européens devraient être violemment secoués à l'ouverture au vu de l'avantage pris par Donald Trump sur Hillary Clinton selon les résultats partiels de la présidentielle américaine.

A 8h10, le contrat sur l'indice CAC 40 perd 5,25%.

* EDF a publié mardi un chiffre d'affaires en repli de 4,7% sur neuf mois et a réitéré ses objectifs annuels récemment abaissés en raison des arrêts prolongés de certains réacteurs de son parc nucléaire français.

* ALSTOM a annoncé mercredi des performances semestrielles meilleures que prévu, avec une croissance organique de 66% de ses prises de commandes, à la faveur de méga-contrats comme la commande de TGV aux Etats-Unis et l'extension du métro de Dubai.

* NATIXIS a annoncé un plan d'investissement de 220 millions d'euros "pour industrialiser, transformer et digitaliser ses métiers", et dégager, pour la banque d'investissement du mutualiste BPCE, une économie annuelle de 250 millions par an d'ici 2019.

* EURONEXT a enregistré un chiffre d'affaires en baisse de 15,2% au troisième trimestre, à 112,8 millions d'euros en raison de volumes de trading bas et d'une chute des mises en Bourse et des opérations de fusion-acquisition. Pour 2016, l'opérateur boursier prévoit une baisse d'environ 5% de son chiffre d'affaires et une marge d'Ebitda supérieure au 54,7% de 2015.

* CNP ASSURANCES a annoncé un résultat net part du groupe de 886 millions d'euros (+1,3% sur neuf mois) ainsi qu'un résultat brut d’exploitation de 1.878 millions d'euros (+6,5%).

* VALLOUREC a annoncé de nouvelles pertes au troisième trimestre mais a indiqué que ses résultats devraient bénéficier à partir de mi-2017 du rééquilibrage des marchés Pétrole et Gaz et des effets continus de sa restructuration.

* EULER HERMES a fait état d'un bénéfice net quasiment stable sur neuf mois et a passé dans ses comptes 37 millions d'euros de coûts de restructuration.

* M6 - Les recettes publicitaires des chaînes gratuites du groupe ont résisté au troisième trimestre en dépit d'un contexte de marché incertain à la rentrée, une performance qui détonne avec le trou d'air subi par le principal concurrent TF1.

* VIVENDI - Mediaset a toujours l'intention de concrétiser l'accord avec Vivendi au sujet de sa télévision payante malgré la bataille juridique engagée avec le groupe français et son impact négatif sur ses résultats du troisième trimestre publiés mardi.

* AIR FRANCE-KLM a fait savoir d'une hausse de 1,5% de son trafic comprenant Transavia en octobre, avec un coefficient de remplissage de 85,3% (-1,2 point). Hors Transavia, le trafic n'a progressé que de 0,2% le mois dernier.

* ERAMET a annoncé un chiffre d'affaires de 714 millions d'euros au troisième trimestre, en progression continue depuis le début de l'année, et prévoit que son résultat opérationnel courant du second semestre redeviendra positif.

* ASSYSTEM a annoncé une croissance organique de 5,5% de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année et a confirmé ses objectifs financiers pour 2016.

* NRJ a vu son chiffre d'affaires consolidé baisser de 2,8% sur neuf mois à 265 millions d'euros.

* NICOX fait savoir que Bausch + Lomb, son partenaire licencié pour le latanoprostène bunod (glaucome), anticipe une mise sur le marché aux Etats-Unis d'ici mi-2017. Pour son collyre AC-170, Nicox prévoit une réunion avec la FDA d'ici la fin 2016 pour le dépôt d’une nouvelle demande d’autorisation de mise sur le marché et un retour de la FDA au début 2017.

* VILMORIN a fait état d'une hausse de 11,3% en données comparables de ses ventes au premier trimestre de son exercice 2016-2017, à 232 millions d'euros, et a confirmé ses objectifs.

* LE NOBLE AGE a publié un chiffre d'affaires en progression de 7,3% sur neuf mois à 342,4 millions d'euros et a confirmé son objectif d'un chiffre d'affaires à 390 millions d'euros en 2016.

* VALNEVA, dont les ventes ont progressé sur neuf mois, prévoit désormais un Ebitda positif de 1-5 millions d'euros en 2016 (contre une prévision précédente de perte d’Ebitda) et un chiffre d’affaires IFRS de 95-100 millions (dans le haut de la fourchette retenue jusqu'ici), avec une marge brute sur les ventes de produits supérieure à 50%.

* FROMAGERIES BEL a fait état d'un chiffre d'affaires stable sur neuf mois à 2.180 millions d'euros.

* MARIE BRIZARD W&S a dégagé au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 104,3 millions d'euros, en croissance organique de 1,9% hors effet de change.

(Rédaction de Paris)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pierusan il y a 4 semaines

    Comme pour le brexit, les marchés se sont ....."trumpés".

  • danalias il y a 4 semaines

    Le Tout DIGITAL . !