Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
EDF, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
EDF, L'UNE DES VALEURS À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris où le future sur le CAC 40 indique une ouverture stable voir en légère hausse (+0,07% à 8h25).

* AIRBUS GROUP a refusé vendredi de commenter des informations de presse selon lesquelles il prévoit de rétrocéder à Dassault Aviation 10% de sa participation dans l'avionneur français.

* AREVA a signé un contrat de 300 millions d'euros avec l'électricien sud-africain Eskom pour le remplacement des générateurs de vapeurs d'une centrale nucléaire, a annoncé samedi le groupe français.

* CLUB MÉDITERRANÉE a accusé une baisse marquée de ses réservations pour la période stratégique des vacances d'été sous le coup de difficultés persistantes en Europe et en Afrique et de la réduction de ses capacités d'accueil.

* AIR FRANCE-KLM a annoncé lundi une hausse de 3,1% de son trafic passagers en août dernier et une amélioration de son coefficient d'occupation des appareils (+1,1 point à 89,0%). Le trafic de fret a en revanche reculé de 1,7% le mois dernier.

* CARMAT a confirmé lundi avoir implanté sur un deuxième patient le coeur artificiel développé par la société qui prévoit de poursuivre ses essais sur deux autres personnes.

* EDF - Les tarifs régulés de l'électricité pourraient augmenter de 2% à compter du 1er octobre, selon le Journal du Dimanche. Une source au ministère de l'Energie a toutefois dit qu'il était trop tôt pour prédire l'évolution des tarifs, ajoutant que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) devait encore se prononcer sur la nouvelle méthode de calcul des tarifs. En juin, la ministre de l'Energie Ségolène Royal avait décidé d'annuler la hausse de 5% des tarifs qui était prévue au 1er août et de procéder à une augmentation de moindre ampleur à l'automne. Par ailleurs, le groupe italien d'électricité Edison, filiale d'EDF, s'apprête à entrer en négociations avec E.On en vue du rachat de la filiale italienne du groupe allemand E.On Italia, a-t-on appris vendredi de trois sources proches du dossier.

(Gwénaëlle Barzic et Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant