Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
5
ALSTOM, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS
ALSTOM, À SUIVRE À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture. A 08h00, le contrat sur l'indice CAC 40 gagne 0,25% :

* ALSTOM - La cotation du titre Alstom reste suspendue. Le groupe, qui souhaitait vendre ses activités dans l'énergie à General Electric mais fait aussi face à une proposition de Siemens, a été publiquement mis en garde dimanche par le gouvernement qui refuse d'être mis devant le fait accompli. Alstom a fait savoir qu'il "poursuit et approfondit sa réflexion stratégique et informera le marché d'ici mercredi 30 avril matin", la cotation restant suspendue dans cette attente.

François Hollande reçoit à 9h30 le président de General Electric Jeffrey Immelt, en présence du ministre de l'Economie Arnaud Montebourg.

* VIVENDI - Le rachat de Maroc Telecom par Etisalat pour 4,2 milliards d'euros auprès de Vivendi devrait être bouclé cette semaine, a-t-on appris dimanche auprès de trois sources proches de l'opération.

* TOTAL a lancé le processus de cession de sa filiale Totalgaz, spécialisée dans la commercialisation de gaz de pétrole liquéfié (GPL), et près d'une dizaine de candidats se sont manifestés à l'occasion d'un premier tour d'enchères, rapportent Les Echos.

* SANOFI a fait état lundi de résultats positifs pour la première étude mondiale d'efficacité de phase III à large échelle d'un vaccin contre la dengue.

* PUBLICIS - Les patrons de Publicis et d'Omnicom, Maurice Levy et John Wren, sont en contact régulier pour régler la question, en suspens depuis sept mois, du choix du directeur financier de l'entité qui naîtra de la fusion des deux groupes de publicité, de même que celle des obstacles réglementaires à cette fusion, a-t-on appris dimanche de trois sources proches de l'opération. (La dépêche en anglais)

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le lundi 28 avr 2014 à 09:38

    Hollande tue nos actionnaires,nos entreprises, nos emplois, il a bien raison de ne pas aimer les riches!

  • M6906827 le lundi 28 avr 2014 à 09:12

    Les entreprises partent car elles sont beaucoup plus taxées qu'ailleurs et que la France n'a plus d'actionnaires. Les Français ne les aiment pas. Voyons des affreux capitalistes qui assument les pertes seuls mais qui sont taxés dés le premier euro de plus-valus.D'ailleurs il vaudrait mieux parler d'entreprises ayant leur siège encore en France car souvent la majorité du capital est détenu par des étrangers.

  • clau0646 le lundi 28 avr 2014 à 09:04

    p.rouma2, c'est très simple ! continuont à voter PS, PCF, NPA, EELV,PDG. et vous irez tous sur le bord des nationales à faire des pi.es à 5€, n'oubliez pas la péruque blonde ça marche mieux !

  • M1084720 le lundi 28 avr 2014 à 09:01

    C'est toujours la même question : pourquoi les grandes entreprises françaises vont partir les unes après les autres!

  • p.rouma2 le lundi 28 avr 2014 à 08:38

    elle va partir de france surtout et c'est ca qui devrait t'inquiter quand toutes les grandes entreprises de france auront ete dmentelees tu fera quoiil y a 30 ans on avait des teeshirts a 10F maintenant on a plus d'usine textiles bravo