Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
SANOFI, À SUIVRE MERCREDI À LA BOURSE DE PARIS
SANOFI, À SUIVRE MERCREDI À LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, attendue pratiquement inchangée à l'ouverture, l'attentisme et la prudence prévalant toujours avant la publication de statistiques économiques en zone euro et à la veille de la réunion de la BCE.

A 8h26, le contrat à termes sur l'indice CAC 40 perd 0,07%.

* SANOFI. Le groupe pharmaceutique est entré en négociations exclusives avec Evotec en vue de lui céder les plates-formes scientifiques de son site de Toulouse et de conclure avec cette entreprise allemande de biotechnologie un partenariat de recherche sur de nouveaux médicaments. Environ 210 personnes sont concernées, sur un effectif total de 250.

* NEXITY. BPCE a annoncé mardi se préparer à céder 4% du capital du promoteur immobilier Nexity dans le cadre d'un placement privé.

* NUMERICABLE-SFR. JPMorgan a repris la couverture du titre avec une recommandation à "surpondérer" et un objectif de cours de 41,50 euros, le broker estimant que le nouveau groupe offre une exposition intéressante à une consolidation du marché et un potentiel de retour aux actionnaires attrayant.

Par ailleurs, SFR a annoncé a annoncé couvrir 50% de la population en 4G (haut débit) à ce jour et viser une couverture de 70% d'ici fin 2015.

* REXEL. Raymond James a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à "surperformer" et un objectif de cours de 17 euros.

* CGG. JPMorgan a relevé son conseil sur la valeur de "sous-pondérer" à "neutre", le broker estimant que la proposition de rachat de Technip a modifié la méthode de valorisation de CGG.

* MAUREL ET PROM a annoncé mardi deux résultats positifs sur le permis d'Ezanga au Gabon, précisant que la mise en production définitive de l'un des deux puits est prévue pour la mi-décembre.

* AIRBUS GROUP et SAFRAN ont annoncé mercredi le lancement de leur coentreprise dans les lanceurs, baptisée Airbus Safran Launchers.

* SAFRAN. Le conseil d'administration se réunira vendredi pour examiner les recommandations du comité des nominations concernant la succession du PDG, Jean-Paul Herteman, selon Les Echos. Les fonctions de président et de directeur général seront dissociées et le choix du futur directeur général, devrait se faire entre Philippe Petitcolin, patron de la branche sécurité Morpho, et Oliver Andriès, PDG de Turbomeca. Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Safran pour un commentaire.

Une source proche du dossier, confirmant une information de L'Express, avait indiqué fin novembre à Reuters que Safran pourrait choisir en interne un tandem constitué d'un président et d'un directeur général pour succéder au PDG.

* CASINO a annoncé avoir placé avec succès une émission obligataire d'un montant de 650 millions d'euros et d'une maturité supérieure à 10 ans. Cette nouvelle souche obligataire a été plus de deux fois sursouscrite et portera un coupon de 2,33%.

* GTT a relevé sa prévision de chiffre d'affaires pour 2014 et 2015 à la suite de la commande de trois méthaniers supplémentaires.

* CHRISTIAN DIOR, qui détient 40,9% du groupe LVMH via sa filiale Financière Jean Goujon, a fait savoir qu'il distribuerait à ses actionnaires une action HERMÈS pour 23 actions Dior détenues, dans le cadre de l'accord scellé en septembre sur la sortie de LVMH du capital du sellier de luxe.

* SOITEC a annoncé mardi qu'il étendait son partenariat stratégique avec Simgui avec un accord de distribution de plaques SOI en Chine.

Par ailleurs, sa filiale Altatech a lancé un nouveau système d'inspection pour les substrats utilisés sur les marchés à forte croissance des LED et des semi-conducteurs ainsi qu'un nouvel équipement conçu pour déposer des couches ultraminces de matériaux semi-conducteurs.

* EURONEXT a fait état d'une hausse de 22,3% sur un an en novembre de la valeur quotidienne moyenne des transactions sur le carnet d'ordres au comptant qui s'est élevée à 6.544 millions d'euros. L'activité sur les dérivés de matières premières est restée dynamique, avec un volume quotidien moyen de 48.012 contrats négociés, soit 48% de plus qu'en novembre 2013.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Juliette Rouillon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant