Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, l'escalade de la violence et des tensions en Irak alimentant le regain d'aversion au risque chez les investisseurs.

A 12h55, l'indice CAC 40 cède 0,87% à 4.514,89 points.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont fortement pénalisées par les craintes liées aux conséquences des tensions irakiennes sur le marché pétrolier, où le baril de brut léger américain gagne encore 0,4%, et in fine sur la croissance économique.

RENAULT lâche 2,61%, plus forte baisse du CAC 40, MICHELIN 2,01%, ALCATEL-LUCENT 1,61% et, hors CAC 40, EIFFAGE est en baisse de 3,78%. L'indice Stoxx du secteur automobile européen lâche 1,66%.

* Le SECTEUR des TRANSPORTS et des LOISIRS européen (-2,34%) accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe avec la montée des prix du pétrole qui pénalise les compagnies aériennes, déjà sous le coup de deux avertissements sur résultats cette semaine, et le secteur hôtelier.

AIR FRANCE-KLM recule encore de 3,62%, portant son repli sur la semaine à 12,5%, et ACCOR perd 2,08%.

* A l'inverse, la montée de l'or noir profite au secteur européen de l'énergie (+0,9%, plus forte hausse sectorielle en Europe), TECHNIP (+1,33%) enregistre la plus forte des rares hausses du CAC 40 et TOTAL grimpant de 0,76% à Paris.

CGG bondit de 11,2% à 10,93 euros, plus forte hausse du SBF 120, la valeur testant également sa moyenne mobile à 50 jours, à 10,88 euros après avoir comblé un "gap" ouvert le 8 mai.

* Outre la situation en Irak qui pèse sur les actifs les plus risqués, le secteur BANCAIRE européen (-1,22%) est pénalisé par la perspective d'une hausse des taux, plus tôt que prévu, en Angleterre.

SOCIETE GENERALE abandonne 2,5%, CREDIT AGRICOLE 2,26% et BNP PARIBAS 1,81%.

* LAGARDÈRE (-4,75%) signe la plus mauvaise performance du SBF 120 dans des volumes nourris (1,2 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext), Natixis estimant dans une note que le marché sous-estime la "fin de l'âge d'or" dans l'édition.

* IPSEN se replie de 4,4%, pénalisée par une note de JPMorgan dans laquelle le broker a abaissé son conseil sur la valeur de "surpondérer" à "neutre" jugeant limité son potentiel de hausse après un bond de 53% depuis fin 2012.

* LDLC perd 8,12% après avoir fait état d'un résultat opérationnel courant (ROC) inférieur aux attentes, à 9,5 millions d'euros malgré une hausse de 26,2% sur son exercice 2013-2014.

* SOCIÉTÉ DE LA TOUR EIFFEL est suspendue ce vendredi à la Bourse de Paris à la demande de l'Autorités des marchés financiers (AMF), a indiqué Euronext.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant