Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
0
CARREFOUR NÉGOCIE AVEC KLEPIERRE LE RACHAT DE GALERIES MARCHANDES
CARREFOUR NÉGOCIE AVEC KLEPIERRE LE RACHAT DE GALERIES MARCHANDES

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, attendue en légère baisse à l'ouverture avant la décision de la BCE sur sa politique monétaire et les déclarations de son président Mario Draghi en début d'après-midi.

A 8h35, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 cède 0,13%:

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a fait état jeudi d'un net rebond de ses résultats au troisième trimestre et a confirmé le retour d'un dividende en numéraire après avoir renforcé sa solvabilité financière ces dernières années.

Par ailleurs, la banque envisage de supprimer 375 postes dans ses activités de conservation de titres, selon un document syndical obtenu par Reuters mercredi.

* CRÉDIT AGRICOLE S.A. a annoncé le report de la présentation de son prochain plan stratégique triennal à mars 2014 et entend poursuivre le renforcement de son bilan.

* NATIXIS a annoncé un recul de 5% de son résultat net à 260 millions d'euros au troisième trimestre, dans une conjoncture économique jugée toujours difficile en France et en Europe par le groupe bancaire.

* BNP PARIBAS a confirmé avoir soumis une offre non contraignante pour BGZ, la division polonaise de Rabobank .

* CNP ASSURANCES. BPCE, qui souhaite faire de l'assurance un axe majeur de son développement stratégique en France, va mettre fin en janvier 2016 à son partenariat dans l'assurance vie avec CNP.

Par ailleurs, CNP Assurances a annoncé un bénéfice net en hausse de 3,6% pour les neuf premiers mois de l'année, à 811 millions d'euros.

* EDF a annoncé revoir en hausse de 20% son objectif d'économies pour cette année, porté à 1,2 milliard d'euros, les résultats de son plan Spark ayant dépassé les attentes avec déjà 80% de l'objectif initial réalisé à fin septembre.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a publié un résultat opérationnel récurrent en hausse de 20,4% au cours des neuf premiers mois de 2013 et a confirmé l'ensemble de ses objectifs.

* CARREFOUR est en négociations très avancées avec KLÉPIERRE pour lui racheter plus de cent galeries marchandes installées en France, en Espagne et en Italie pour un prix de 1,7 milliard d'euros, rapporte jeudi Le Figaro.

* CAPGEMINI compte encore améliorer ses performances au quatrième trimestre après avoir renoué avec une croissance organique positive au troisième trimestre grâce au redémarrage de l'infogérance.

* LEGRAND a relevé légèrement son objectif annuel de marge après être parvenu à stabiliser son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année, les acquisitions du groupe compensant un environnement macroéconomique toujours incertain.

* SANOFI a annoncé avoir placé avec succès une émission obligataire d'un montant de 1 milliard d'euros, échéance 2023, portant intérêt au taux annuel de 2,50%.

* ARCELORMITTAL a fait état jeudi d'un résultat brut d'exploitation (Ebitda) du troisième trimestre supérieur aux attentes et le premier sidérurgiste mondial s'est dit prudemment optimiste pour ses perspectives 2014 au vu de l'amélioration des indicateurs économiques.

* APERAM table sur une "légère" augmentation de son Ebitda entre le troisième et le quatrième trimestre grâce aux signes d'améliorations sur ses principaux marchés que sont l'Europe et le Brésil.

L'aciériste spécialisé dans l'inox a également annoncé la nomination à partir du 15 janvier d'un nouveau directeur financier, Sandeep Jalan, après la démission de Julien Onillon.

* CGG a publié un chiffre d'affaires en hausse de 6% au troisième trimestre et révisé en baisse sa prévision de croissance pour l'ensemble de l'année.

* RUBIS a annoncé le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d'un montant de 85 millions d'euros.

Le prix de souscription a été fixé à 36,5 euros par action nouvelle, soit une décote de 21,1% par rapport au cours de clôture du 5 novembre, avec un ratio de une action nouvelle pour 15 actions existantes.

* ARKEMA a annoncé jeudi un recul de ses résultats au troisième trimestre, pénalisés par des effets de change négatifs et par un environnement économique difficile, notamment en Europe, qui a surtout pesé sur son pôle matériaux haute performance. Dans ce contexte, il prévoit de dégager sur la totalité de l'exercice un Ebitda de l'ordre de 920 millions d'euros (contre 996 millions en 2012), inférieur au consensus médian Thomson Reuters I/B/E/S (941 millions).

* TF1 a obtenu les droits de retransmission en France de la Coupe du monde de rugby de 2015 pour un montant "record" qui n'a pas été dévoilé, a annoncé mercredi l'International Rugby Board (IRB).

* HAVAS a fait état d'un ralentissement surprise de sa croissance au troisième trimestre, pénalisé par une contraction de son activité aux Etats-Unis sous le coup de la perte de plusieurs clients.

HSBC et Société générale ont tous les deux abaissé leur recommandation sur la valeur à "neutre".

* BOLLORÉ a publié un recul de 2% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre en données comparables, l'activité du groupe ayant été une nouvelle fois pénalisée par son pôle de logistique pétrolière, touché par une baisse des prix et des volumes vendus.

* BUREAU VERITAS a vu son chiffre d'affaires pénalisé par des taux de change défavorables au troisième trimestre et a indiqué ne pas attendre de rebond de la croissance organique avant l'an prochain pour cause d'environnement économique toujours difficile en Europe.

* NEXANS a procédé avec succès à son augmentation de capital de 284 millions d'euros, qui s'est soldée par un taux de souscription d'environ 205%.

* ALTAREA COGEDIM a fait état d'une hausse de 4,4% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre à 1,14 milliard d'euros, la progression de l'activité du groupe immobilier dans le commerce et les bureaux compensant le recul observé dans le logement.

* VIEL ET CIE a publié un chiffre d'affaires en baisse de 9,2% sur les neuf premiers mois de l'année, à 616,5 millions d'euros, pénalisé par un effet change défavorable ainsi que par le recul de 9,9% de son activité d'intermédiation professionnelle.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant