Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

le
1
CASINO AURAIT REÇU UNE OFFRE DE LOTTE POUR SA FILIALE BIG C
CASINO AURAIT REÇU UNE OFFRE DE LOTTE POUR SA FILIALE BIG C

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en hausse à l'ouverture, les investisseurs saluant après réflexion les mesures annoncées la veille par la BCE malgré la déception liée aux propos de son président Mario Draghi, qui a laissé entendre que la baisse des taux pourrait prendre fin.

A 08h21, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 gagne 2,0%.

* SODEXO, ALSTOM, AMUNDI, WORLDLINE, SPIE, COFACE et ADOCIA. Sodexo entrera au CAC 40 à partir du 21 mars en remplacement d'Alstom, a annoncé jeudi soir le groupe de restauration collective et de distribution de services prépayés.

Le conseil scientifique des indices d'Euronext a également décidé d'ajouter au SBF 120 Amundi, Worldline et Spie et de retirer de l'indice Coface et Adocia.

* CASINO. Le conglomérat sud-coréen Lotte Group a soumis une première offre sur Big C, filiale de distribution vietnamienne de Casino Guichard Perrachon, a déclaré vendredi une source proche du dossier.

* SANOFI et son partenaire Regeneron ont annoncé vendredi qu'une étude de monothérapie de phase 3 a atteint son critère d'évaluation principal et démontré la supériorité du Sarilumab sur l'Adalimumab en ce qui concerne l'amélioration des signes et symptômes de la polyarthrite rhumatoïde active, après 24 semaines de traitement.

* VIVENDI. Selon le journal Libération, Vincent Bolloré pourrait bientôt détenir 17% ou 18% de Vivendi "sans avoir déboursé un euro supplémentaire", le groupe de médias rachetant ses propres actions pour ensuite les annuler. Vincent Bolloré détient 14,35% du capital de Vivendi, montrent des données compilées par Thomson Reuters. Vivendi n'a fait aucun commentaire.

* M6. Dans un entretien au journal Les Echos, Guillaume de Posch, co-directeur général de RTL Group, assure que son groupe n'a pas l'intention de vendre M6. Selon Les Echos, la chaîne aurait intéressé Altice.

* SPIE a annoncé vendredi avoir amélioré ses résultats en 2015 grâce à des acquisitions, que le groupe compte poursuive en 2016, et à un effet de change positif, ce qui permet à la société d'ingénierie électrique de verser au titre de l'an dernier un dividende de 0,50 euro par action.

* ENGIE a annoncé jeudi détenir désormais 100% de Maïa Eolis après l'acquisition de de 51% des actions du spécialiste du développement, la construction, l’exploitation et la maintenance de parcs éoliens en France.

* EUROFINS SCIENTIFIC a annoncé vendredi l'acquisition d'ams Laboratories, permettant à la société de faire son entrée sur le marché des tests des produits biopharmaceutiques en Asie-Pacifique.

* GENFIT a recruté le premier patient pour son étude de phase III destiné à évaluer l'Elifibranor, son traitement contre la nash, une maladie hépatique.

* STALLERGENES GEERT a reçu l'autorisation de reprendre la production de ses traitements contre les allergies respiratoires sur son site d'Antony, dans les Hauts-de-Seine.

* DEVOTEAM a sensiblement accru ses résultats et son chiffre d'affaires, ce qui permet à la société de conseil en technologies et en management de porter son dividende à 50 centimes par action. Sa marge d'exploitation devrait continuer à progresser et se situer au-dessus de 7,5% du chiffre d’affaires (7% en 2015), prévoit-t-elle.

* AUFEMININ a accru son chiffre d'affaires de 27% et son Ebitda de 13% en 2015, un exercice qui s'achève sur une trésorerie nette de 63,1 millions d'euros. Le groupe, qui a bénéficié l'an dernier d'une bonne activité en France et à l'internationale, vise "une nouvelle progression de sa rentabilité" en 2016.

* AB SCIENCE a annoncé que quatre publications indépendantes soulignent le potentiel du masitinib dans le traitement des maladies neurologiques et neurodégénérative.

* JACQUET METAL SERVICE, spécialisé dans la distribution d'aciers spéciaux, a vu ses volumes croître de 3,5% en 2015 à périmètre constant mais l'érosion continue du prix des matières premières a pesé sur ses marges brutes. L'Ebitda ajusté est ressorti à 38 millions d'euros, contre 58,1 millions en 2014.

* NATUREX et la société canadienne Mazza Innovation ont signé un accord de fabrication exclusif aux termes duquel Mazza met à disposition exclusive de Naturex son processus d'extraction appelé PhytoClean pour la production d'extraits de cranberry. Les modalités de l'accord ne sont pas précisées.

* AMOEBA a signé en Turquie avec la société Green Chemicals une lettre d'intention en vue d'un accord définitif portant sur la distribution pour une période de trois ans de son produit biologique visant à éliminer le risque bactérien dans l'eau.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Noëlle Mennella)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dcabon il y a 9 mois

    "les investisseurs saluant après réflexion les mesures annoncées la veille par la BCE" . Heureusement que Boursorama est là pour me faire marrer le matin ! de +3% à -1.70% hier à +2.15% en pré-ouverture ce matin, ça s'appelle de la "réflexion". Ben moi, je suis comme le miroir : je réfléchis aussi !!! :-)))