Les valeurs à suivre à l'ouverture de la Bourse de Paris

le
2
LA BOURSE DE PARIS ATTENDUE EN BAISSE À L'OUVERTURE
LA BOURSE DE PARIS ATTENDUE EN BAISSE À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en baisse à l'ouverture sur fond de chute continue des cours du pétrole et d'inquiétudes persistantes sur la situation politique en Grèce.

A 8h27, le contrat à termes sur l'indice CAC 40 perd 0,69%.

* KERING a annoncé vendredi le départ de Patrizio di Marco, PDG de Gucci, sa marque de luxe italienne, ainsi que de Frida Giannini, la directrice de la création qui est également la compagne du dirigeant.

* DANONE a ajusté vendredi ses objectifs annuels en affirmant que chacun de ses métiers, dont la nutrition médicale, jouait un rôle dans la stratégie de croissance du groupe agroalimentaire.

* ZODIAC a annoncé une hausse de 15,8% de son chiffre d'affaires 2014/2015 et dit s'attendre à une remontée progressive de sa marge opérationnelle au cours de l'exercice.

* ELIOR. Introduit en Bourse en juin dernier, le groupe de restauration collective a annoncé une progression de ses résultats 2013-2014, a confirmé ses objectifs et indiqué qu'il entendait poursuivre son programme d'acquisitions.

* ORANGE. La bataille autour d'un rachat par BT d'un opérateur mobile au Royaume-Uni s'est intensifiée jeudi avec le départ pour Londres du président de Telefonica, propriétaire d'O2, et la proposition des actionnaires d'EE (Orange et Deutsche Telekom) d'être payés en partie en actions pour faciliter une transaction.

* RENAULT est prêt à soutenir l'initiative franco-allemande visant à encourager la production de batteries électriques sur le sol européen, mais estime que cette activité n'est plus du ressort des constructeurs automobiles.

* SAINT-GOBAIN. Fitch a annoncé jeudi avoir placé la note de la dette à long terme de Saint-Gobain sous surveillance avec implication négative après l'offre de 2,75 milliards de francs suisses (2,3 milliards d'euros) du groupe sur la holding de contrôle du suisse Sika.

* PUBLICIS a annoncé jeudi soir l`acquisition de Relevant24 (R24), une agence bostonienne de 23 personnes spécialisée dans la création de contenus multimédias.

* HERMES INTERNATIONAL. Société générale a abaissé sa recommandation sur la valeur de "conserver" à "vendre", suite à la "forte performance" du titre (+19% depuis fin octobre, contre +0,5% pour le SBF 120).

* LVMH. Le titre du maroquinier américain COACH a progressé jeudi à New York à la suite d'un article de presse faisant état d'un intérêt de LVMH, qui n'a fait aucun commentaire. Le groupe français s'intéresse généralement à des marques de luxe prestigieuses et dotées d'une équipe de créateurs prestigieux, ce qui ne correspond pas a priori au profil de Coach.

* ARCHOS a annoncé que la direction et les managers du groupe allaient prendre 4% du capital du fabricant français de tablettes électroniques, notamment via une augmentation de capital réservée au prix unitaire de 1,52 euro par action. Le titre a clôturé à 2,29 euros jeudi soir.

* SAFRAN a annoncé que sa filiale Aircelle avait été retenue par BOEING pour la fabrication des tuyères en titane de son nouveau 777X.

* ICADE et Tikehau Capital ont annoncé jeudi la signature d'un accord pour la cession à Tikehau d'un portefeuille de magasins de la chaîne Mr Bricolage appartenant au groupe immobilier sur la base d'une valeur du portefeuille de 126,2 millions d'euros hors droits.

* AIR LIQUIDE a annoncé l'acquisition de l'activité de prestation de santé à domicile ARAIR Assistance (34 millions d`euros de chiffre d`affaires en 2013), ainsi que les services supports et l'activité de formation du groupe ARAIR. De son côté, Le groupe LE NOBLE AGE acquiert l'activité Hospitalisation à Domicile du groupe ARAIR.

* IPSEN annonce que l'International Breast Cancer Study Group (IBCSG) a présenté des résultats de phase 3 d'une étude concernant le cancer du sein chez des jeunes femmes.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, Raoul Sachs et Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le vendredi 12 déc 2014 à 10:22

    Il n'y a rien à suivre car la bourse n'a rien à voir avec les sociétés. C'est comme un monopoly ou les robots de banksters font leur magouille.

  • M8527358 le vendredi 12 déc 2014 à 09:52

    Pas de tableau, pas de possibilité de clic sur la valeur... C'est un recul, comparé à ce que Bourso faisait auparavant...