Les vacances à succès : les croisières

le
0

Depuis 1980, le secteur des croisières enregistre une croissance de 7% par an en moyenne et le nombre de croisiéristes est passé de 3,7 millions en 1990 à 16,7 millions en 2011… Comment expliquer le succès d’un type de séjour si spécifique, autrefois réservé à quelques privilégiés ?

L’évolution du secteur au fil des années

Les croisières sont devenues de véritables clubs de vacances flottants. Elles ont pourtant commencé comme un moyen de transport obligé pour traverser les océans, jusqu’à l’arrivée de la concurrence des voyages en avion à partir des années 50. Les compagnies ont alors dû trouver le moyen d’attirer des passagers. C’est ainsi que les croisières sont devenues à la fois le moyen de transport et la destination du voyage. Auparavant réservées aux riches retraités, elles ont su depuis diversifier leur clientèle.

La course aux animations à bord

Depuis, les croisières proposent de plus en plus de services, payants, à bord. Les activités ne se limitent pas à la piscine et aux soirées karaoké… Parcs à thème, practices de golf, spas, murs d’escalade, casinos, boîtes de nuit, salons de tatouage, boutiques, salles de fitness… La question serait plutôt, que ne trouve-t-on pas sur ces paquebots ?

Les bateaux grandissent, les prix diminuent

Afin de réduire le coût de la couchette, les compagnies utilisent des bateaux de plus en plus gros, à l’image du navire Oasis of the Sea, qui compte 2 700 cabines et peut ainsi accueillir 6 296 passagers. Recourir à un plus grand paquebot permet de réaliser des économies d’échelle. En transportant plus de passagers d’un coup, les compagnies peuvent réduire le nombre de membres d’équipage par passager par exemple.

De bonnes affaires à saisir

Comme les prix baissent, la croisière se démocratise, et on trouve maintenant des prix plus abordables, ainsi que des agences et des sites spécialisés. De plus, les réservations ouvrent 18 mois avant le voyage. Pendant cette période, les prix fluctuent selon le taux de remplissage, il est donc possible de faire de bonnes affaires. Attention cependant, les compagnies espèrent récupérer l’argent perdu sur les billets vendus au rabais en vous incitant à la dépense à bord. La vente de suppléments représente l’essentiel des bénéfices des organisateurs de croisières.

Trucs et astuces :

- Les escales peuvent être libres ou vous pouvez participer à des excursions organisées.
- Les compagnies proposent maintenant des forfaits « All inclusive » avec repas et boissons compris.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant