Les v?ux pieux de Poutine face aux attentats terroristes

le
0
Le président russe est venu mercredi à Volgograd, pour promettre à nouveau l'«éradication» du djihadisme caucasien.

Moscou

Une visite «surprise», très attendue mais nulle part annoncée. Mercredi à l'aube, trois jours après le premier des deux attentats suicides de Volgograd, Vladimir Poutine s'est enfin rendu sur place. Dans la nuit noire, le président russe s'est fait conduire à l'endroit de l'explosion du trolleybus pour déposer une brassée de roses rouges sur le mémorial improvisé par les habitants. 16 personnes ont trouvé la mort dans cette attaque, et 18 ont été tuées dimanche dans l'attentat de la gare, ce qui porte à 34 le nombre de victimes de cette série noire.

«La bassesse des crimes commis ici se passe de commentaire. Quelles que soient les motivations des criminels, rien ne peut justifier des crimes contre les civils, en particulier contre des femmes et des enfants», a-t-il déclaré, sous l'½il des quelques caméras conviée...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant