Les USA veulent des projets pour produire le ZMapp contre Ebola

le
0
TROIS LABORATOIRES AMÉRICAINS INVITÉS À SOUMETTRE DES PROJETS CONTRE EBOLA
TROIS LABORATOIRES AMÉRICAINS INVITÉS À SOUMETTRE DES PROJETS CONTRE EBOLA

NEW YORK/WASHINGTON (Reuters) - Les autorités américaines ont annoncé vendredi avoir demandé à trois laboratoires de biotechnologie de leur soumettre des projets en vue de la production du ZMapp, un traitement expérimental contre la fièvre Ebola dont les stocks sont épuisés après son administration à quelques patients qui ont contracté la maladie en Afrique de l'Ouest.

Le mandat confié à ces trois sociétés par la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) prévoit que des projets détaillés, incluant des calendriers et des budgets, lui soient soumis au plus tard le 10 novembre.

Parallèlement, le groupe privé Amgen a annoncé vendredi qu'il allait contribuer à la mise en place de lignes de production de ZMapp en utilisant des cellules de mammifères, une technique plus traditionnelle que celle des plants de tabac utilisée pour produire les premières doses du traitement.

Le ZMapp a été administré à Kent Brantly, un médecin, et Nancy Writebol, une missionnaire, qui ont survécu à la fièvre Ebola après avoir été infectés par le virus au Liberia, mais aussi à au moins un prêtre espagnol décédé depuis.

Il est impossible de savoir si le ZMapp a contribué à la guérison des deux premiers car il n'a pas été soumis à des essais cliniques rigoureux, mais il a été présenté comme un traitement prometteur.

Les autorités américaines "travaillent avec des partenaires du monde entier pour faire avancer aussi vite que possible le développement de multiples candidats au vaccin et au traitement pour une évaluation clinique et une utilisation future dans la prévention ou le traitement d'Ebola", a déclaré Robin Robinson, le directeur de la BARDA, dans un communiqué.

Une fois évaluées les propositions des laboratoires sollicités, la BARDA en choisira un ou plusieurs pour produire le ZMapp, qui est pour l'instant fabriqué à partir de plants de tabac par Kentucky Bioprocessing, une filiale du fabricant de cigarettes Reynolds American.

Mapp Biopharmaceutical a annoncé dès le mois d'août avoir épuisé ses stocks de ZMapp. Aucun responsable du laboratoire n'était disponible pour un commentaire vendredi.

(Sharon Begley, avec Toni Clarke et Deena Beasley,; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant