Les USA ont discuté avec l'EI pour sauver un otage-The Guardian

le
0

LONDRES, 19 décembre (Reuters) - Des responsables américains chargés du contre-terrorisme ont appuyé l'ouverture de discussions avec deux hauts responsables religieux djihadistes dans l'espoir de préserver la vie d'un otage américain exécuté par la suite, rapporte vendredi The Guardian. Citant des courriels, le quotidien britannique écrit que les discussions, qui ont duré plusieurs semaines, avaient pour objectif de faire libérer Peter Kassig. Aucun responsable américain n'était disponible dans l'immédiat pour commenter les informations du Guardian. Peter Kassig a été décapité au mois de novembre, un assassinat qualifié par le président américain Barack Obama d'acte "de pure cruauté commis par un groupe terroriste que le monde taxe justement d'inhumanité". ID:nL6N0T60C3 Selon The Guardian, les discussions ont été menées par un avocat new-yorkais, Stanley Cohen, qui a défendu plusieurs islamistes devant des tribunaux américains, le gendre d'Oussama Ben Laden notamment. Stanley Cohen a convaincu des dignitaires religieux proches des positions d'Al Qaïda d'intervenir auprès de l'Etat islamique, écrit le journal qui rapporte que des membres du FBI étaient tenus informés des démarches entreprises par le juriste. (Guy Faulconbridge,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant