Les USA jugent la Corée du Nord liée au piratage de Sony-sources

le
0

WASHINGTON, 18 décembre (Reuters) - Les enquêteurs américains ont acquis la conviction que la Corée du Nord était derrière le piratage informatique subi par la division cinéma de Sony 6758.T , a-t-on appris mercredi de sources gouvernementales aux Etats-Unis. L'une de ces sources a déclaré que cette attaque informatique contre Sony Pictures avait été "parrainée par un Etat" et plusieurs sources ont affirmé que les autorités nord-coréennes étaient impliquées. L'administration Obama débat actuellement de l'opportunité de rendre ces conclusions publiques, ont ajouté ces responsables ayant requis l'anonymat. Sony Pictures a annulé mercredi la sortie en salles prévue le 25 décembre du film "The Interview", plusieurs chaînes de cinéma ayant renoncé à le projeter en raison de menaces proférées par les pirates informatiques. "The Interview", en français "L'Interview qui tue", est une comédie dans laquelle deux journalistes sont recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, ce qui a suscité l'indignation à Pyongyang, où on le qualifie d'"acte de guerre". (Mark Hosenball; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant