Les USA inculpent des Iraniens pour des piratages informatiques

le
0
    WASHINGTON, 24 mars (Reuters) - L'administration américaine 
a annoncé jeudi l'inculpation de sept Iraniens accusés d'avoir 
participé à une campagne coordonnée d'attaques informatiques 
visant des banques américaines et un barrage de l'Etat de New 
York entre 2011 et 2013. 
    L'inculpation décrit les suspects, qui vivent en Iran, comme 
des "pirates informatiques expérimentés" considérés comme 
travaillant pour le compte du gouvernement iranien. 
    Au moins 46 entreprises du secteur financier, dont plusieurs 
grandes banques, ont été affectées par cette campagne de 
piratage, selon l'acte d'inculpation.  
    Parmi les entreprises citées figurent Bank of America, 
American Express, le New York Stock Exchange, ING, ou encore 
JPMorgan.  
    Lors d'une conférence de presse, l'Attorney General 
(ministre de la Justice) Loretta Lynch a déclaré que les sept 
Iraniens inculpés avaient causé des préjudices estimés en 
dizaines de millions de dollars.  
    L'attaque présumée contre le barrage aurait pu représenter 
un danger réel pour des citoyens américains, a-t-elle ajouté. 
 
 (Dustin Volz, avec Susan Heavey; Marc Angrand pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant