Les USA évaluent à 20.000 à 31.500 les combattants de l'EI

le
1

WASHINGTON, 12 septembre (Reuters) - Le renseignement américain a très nettement relevé son estimation du nombre de combattants de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie qu'il situe désormais entre 20.000 et 31.500 au lieu d'environ 10.000 en juin. Un porte-parole de la CIA explique cette nouvelle évaluation par la hausse des recrutements dans les rangs du groupe djihadiste "dans la foulée de ses succès sur le terrain et dans celle de la proclamation du Califat, (...)" et par l'arrivée de nouveaux renseignements. Le président américain Barack Obama a annoncé mercredi l'intensification des attaques américaines contre les positions de l'EI en Syrie en Irak tandis que sa diplomatie s'efforce de former une coalition internationale chargée de combattre les djihadistes militairement, économiquement et politiquement. Un responsable américain a dit vendredi que la Maison blanche allait confier à l'ancien général du corps des marines John Allen la responsabilité de coordonner les efforts internationaux contre l'Etat islamique. Vétéran de la guerre en Afghanistan, John Allen a également servi en Irak. Depuis son départ de l'armée, en 2013, il a été conseiller de John Kerry au département d'Etat et de Chuck Hagel au Pentagone. (Warren Strobel et David Alexander; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le vendredi 12 sept 2014 à 22:07

    En tout beaucoup plus, quelques millions répartis dans le monde et qui ne demandent qu'à mourir pour leurs 72 vierges.