Les USA en alerte après des écoutes de la NSA

le
0
Union sacrée autour du président pour défendre les programmes d'espionnage qui ont amené Washington à fermer 19 ambassades.

Barack Obama n'en démord pas: la menace d'attentats anti-occidentaux par al-Qaida demeure cri­tique, quatre jours après le branle-bas de combat sans précédent décrété par les services de renseignements américains.

Le président des États-Unis l'a martelé mardi soir dans l'émission satirique de Jay Leno, Tonight Show, sur NBC, obtenant au passage un satisfecit étonnant de l'opposition républicaine pour sa réactivité au «danger»: il n'avait «pas le choix», devant la gravité de la menace. Dix-neuf ambassades et consulats demeurent fermés à travers le monde arabo-musulman jusqu'à nouvel ordre, au moins jusqu'au week-end à venir. Le personnel diplomatique américain et britannique a été évacué du Yémen. Les ­forces spéciales américaines seraient prêtes à intervenir dans la péninsule arabique à tout moment.

Et pourtant, rien ne s'es...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant