Les USA demandent à l'Europe de fournir plus aux casques bleus

le
0

NATIONS UNIES, 9 mars (Reuters) - Les Etats-Unis ont appelé lundi l'Europe à contribuer davantage aux opérations de maintien de la paix des Nations unies et ont annoncé que Barack Obama consacrerait une réunion à ce sujet à New York en septembre prochain. De 25.000 il y a 20 ans, les casques bleus européens sont désormais moins de 6.000, soit moins de 7% des 90.000 soldats de la paix onusiens, a indiqué l'ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies Samantha Power. L'Onu a en cours 16 opérations de maintien de la paix dans le monde, dont plus de la moitié en Afrique, a précisé Samatha Power. Les Etats-Unis financent ces opérations, dont le coût total est évalué à plus de à 2,5 milliards de dollars pour l'année 2015, à hauteur de près de 30%. "Ce n'est à l'évidence par le travail des Etats-Unis, ni d'aucun gouvernement, de dire aux pays européens comment maintenir la paix et la sécurité. Mais il est essentiel que chacun de nous fasse sa juste part", a déclaré Samantha Power lors d'un événement organisé lundi à Bruxelles par le cercle de réflexion Friends of Europe. Barack Obama organisera une réunion des chefs d'Etat et de gouvernement à ce sujet en marge de l'assemblée générale des Nations unies en septembre, ce qui permettra de draîner "de nouveaux engagements", a dit l'ambassadrice. Elle a souligné que les soldats retirés d'Afghanistan par les Européens - de 35.000, leur nombre est tombé à 2.000 - pourraient servir ailleurs. Elle a souligné que les Etats-Unis et leurs alliés européens avaient promis de consacrer un minimum de 2% de leurs produits intérieur brut (PIB) respectifs à la défense mais que deux alliés seulement respectaient cet objectif et que les autres avaient plutôt tendance à réduire leurs dépenses militaires au lieu de les augmenter. "Compte tenu des menaces qui existent partout dans le monde, celui est profondément préoccupant", a déclaré Samantha Power. Selon le site internet des Nations unies les Etats-Unis participent à hauteur de 126 hommes, militaires, policiers et conseillers, aux opérations de maintien de la paix, sur un total de 104.000 individus. http://bit.ly/1fCj5lM (Michelle Nichols; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant