Les USA contestent des droits à l'exportation chinois

le
0
    WASHINGTON, 13 juillet (Reuters) - Les Etats-Unis ont 
contesté mercredi les droits chinois à l'exportation sur neuf 
métaux et minéraux, estimant qu'ils allaient à l'encontre des 
engagements pris par la Chine envers l'Organisation mondiale du 
commerce (OMC) et qu'ils assuraient un avantage déloyal aux 
industriels chinois.  
    Les services du représentant américain au Commerce ont 
précisé que la Chine devait supprimer les droits à l'exportation 
allant de 5% à 20% sur l'antimoine, le cobalt, le cuivre, le 
graphite, le plomb, la magnésie, le talc, le tantale et l'étain, 
qui constituent selon eux des matières premières clés pour 
certains secteurs de l'industrie américaine comme 
l'aéronautique, l'automobile, l'électronique et la chimie. 
    Les droits existants se traduisent par une augmentation des 
coûts d'approvisionnement des industriels américains alors que 
les concurrents chinois de ces derniers n'ont pas à les payer. 
    "Ces droits constituent une tentative de la Chine pour 
fausser le système afin que les matières premières soient moins 
chères pour ses industriels et plus chères pour les nôtres", a 
dit le représentant au Commerce, Michael Froman, dans un 
communiqué. 
    Washington argue du fait que la Chine s'est engagée, lors de 
son adhésion à l'OMC en 2001, à supprimer les droits à 
l'exportation pour tous les produits à l'exception de ceux 
figurant sur une liste spécifique qui exclut les neuf minéraux 
et métaux cités dans la décision de mercredi.      
 
 (David Lawder; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant