Les USA ciblent plus largement les activités pétrolières de l'EI

le
0
    WASHINGTON, 2 décembre (Reuters) - Les Etats-Unis ont 
intensifié leurs bombardements sur les activités pétrolières de 
l'organisation Etat islamique afin de ne plus seulement viser 
essentiellement les raffineries mobiles mais de frapper 
également les installations de forage et les convois de 
distribution, a déclaré mardi le candidat proposé par Barack 
Obama au poste de secrétaire d'Etat adjoint à l'Energie. 
    "Ce que vous avez pu constater ces dernières semaines, c'est 
une approche renforcée qui ne consiste pas seulement en 
davantage de bombardements mais en une autre manière de 
bombarder", a dit Amos Hochstein à la commission des Affaires 
étrangères du Sénat américain. 
    Ses services au sein du département d'Etat, où il exerce 
actuellement la fonction d'émissaire à l'énergie, travaillent 
avec le département de la Défense pour déterminer les cibles. 
Précédemment, l'armée américaine visait essentiellement les 
raffineries mobiles et les points de collecte du pétrole. 
    Cette approche faisait alors sens car ces équipements 
permettaient de transformer le pétrole en produits de plus 
grande valeur et que cela affectait les revenus du groupe Etat 
islamique (EI), a souligné Amos Hochstein. 
    Mais l'EI, qui contrôle des territoires en Irak et en Syrie, 
s'est adapté et a réparé ces infrastructures avec des moyens 
rudimentaires. 
    Les Etats-Unis cherchent désormais à frapper l'ensemble de 
la chaîne des activités pétrolières de l'EI, de la production à 
la distribution en passant par le raffinage, a dit Amos 
Hochstein. Ces bombardements ont notamment permis de détruire 
des camions ces dernières semaines, a-t-il précisé. 
    S'exprimant lui aussi devant une commission parlementaire, 
le général Joe Dunford, chef d'état-major interarmes des forces 
américaines, a affirmé que les frappes de la coalition en Syrie 
et en Irak avaient "affecté" 43% des revenus pétroliers de 
l'Etat islamique au cours du mois écoulé. 
 
 (Timothy Gardner; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant