Les USA appellent Moscou à appuyer une mission OSCE en Ukraine

le
0
WASHINGTON APPELLE MOSCOU À SOUTENIR UNE MISSION DE L?OSCE EN UKRAINE
WASHINGTON APPELLE MOSCOU À SOUTENIR UNE MISSION DE L?OSCE EN UKRAINE

VIENNE (Reuters) - Une responsable du département d'Etat américain a appelé lundi la Russie à soutenir l'envoi d'observateurs de l'OSCE en Ukraine pour s'assurer du respect des droits de l'homme et réduire le risque de conflit armé.

L'ambassadeur russe auprès de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Andreï Keline, ne s'y est pas formellement opposé mais a exprimé des réserves en arguant du fait que les missions internationales peuvent, selon lui, parfois être contre-productives.

Washington plaide auprès des Nations unies et de l'OSCE pour l'envoi d'une mission d'observation qui pourrait se composer de quelques centaines de membres et qui serait notamment chargée de vérifier le respect des droits de l'homme en général, ceux des minorités ethniques en particulier, et d'évaluer les menaces mises en avant par Moscou et Kiev.

La décision de dépêcher une telle mission, qui compléterait le "groupe de contact" que l'OSCE devrait constituer pour rétablir le dialogue, ne peut être prise qu'à l'unanimité, ce qui signifie qu'elle doit avoir le soutien de la Russie, un des 57 membres de l'OSCE.

"Il y aura un consensus très large en faveur d'une telle mission d'observation. Nous appelons la Russie à se ranger dans le camp de la majorité, à faire les bons choix et à retirer ses forces (de Crimée)", a déclaré Victoria Nuland, sous-secrétaire d'Etat américaine pour les Affaires européennes, lors d'une réunion du Conseil permanent de l'OSCE, lundi à Vienne.

L'ambassadeur russe a réservé sa réponse, en expliquant que Moscou avait "besoin de davantage de précisions pour prendre une décision".

"Il y a eu par le passé plusieurs sortes de missions. Certaines ont été positives pour les pays en conflit. Mais d'autres, par exemple au Kosovo, n'ont rien apporté de bon et je devrais même dire qu'elles ont contribué à aggraver la situation", a ajouté Andreï Keline.

(Michael Shields et Georgina Prodhan; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant