Les USA appellent à un compromis sur la dette grecque

le
4

WASHINGTON/ISTANBUL, 9 février (Reuters) - Jack Lew, le secrétaire américain au Trésor, demande de "calmer un peu la rhétorique" dans les discussions tendues entre l'Europe et la Grèce après l'annonce par le nouveau gouvernement d'Athènes de sa volonté de revenir sur certaines mesures d'austérité. "Je pense que la température doit un peu retomber dans les discussions", a-t-il dit dans un entretien à la chaîne CNBC enregistré dimanche soir et diffusé lundi. "Tout le monde doit calmer un peu la rhétorique. Il faut une discussion où la Grèce et toutes les parties avec lesquelles elle est engagée recherchent une voie pratique, pragmatique, pour avancer." Interrogé par Reuters, le ministre canadien des Finances, Joe Oliver, a lui aussi appelé de ses voeux un compromis. "Il est clair que la Grèce doit se préparer à faire des changements (...) mais ses créanciers doivent travailler avec elle pour parvenir à une solution de compromis", a-t-il dit avant l'ouverture de la réunion des grands argentiers du G20 à Istanbul. "Je crois que personne ne veut voir la Grèce quitter la zone euro." (Jason Lange et Krista Hughes, avec Randall Palmer à Istanbul, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le lundi 9 fév 2015 à 16:17

    Les USA, de quoi je me mêle ? Regardez plutôt du côté de la faillite de vos villes.

  • noterb1 le lundi 9 fév 2015 à 14:34

    doit on rappeler que le FMI (bras armé des USA qui sont les seuls à y avoir un droit de véto ) n'est pas pour rien dans l'augmentation de la dette grecque elle même due à une tricherie de banques américaines pour la faire entrer dans la zone euro ?

  • M2833874 le lundi 9 fév 2015 à 13:35

    Dites à un ricain qui vous a prété de l'argent que finalement il ne le reverra jamais. Il y a fortes chances que le seul compromis ce soit de payer tout et vite.

  • M2931816 le lundi 9 fév 2015 à 13:04

    Je suggère que les USA rachètent massivement de la dette Greque pour répartir les risques et ainsi ils auront leur mot à dire !!!!!

Partenaires Taux