Les USA aimeraient envoyer des conseillers militaires en Anbar

le
0

WASHINGTON, 30 octobre (Reuters) - Les Etats-Unis devraient envoyer des conseillers militaires dans la province d'Anbar, où les forces irakiennes sont en position défensive voire parfois isolées face aux djihadistes de l'Etat islamique (EI), a déclaré jeudi le chef de l'état-major interarmes de l'armée américaine. Pour cela, il faudrait au préalable que le gouvernement irakien soit prêt à armer les tribus sunnites que les Etats-Unis espèrent enrôler dans la lutte contre l'EI, a ajouté le général Martin Dempsey. Interrogé lors d'une conférence de presse au Pentagone au sujet de la récente progression des djihadistes dans cette province, où ils auraient exécuté au moins 220 membres d'une tribu sunnite qui leur est hostile ID:nL5N0SP5NA , Martin Dempsey a déclaré: "C'est la raison pour laquelle il nous faut étendre la mission de formation, de conseil et d'assistance à (...) la province d'Anbar." "Mais la condition préalable à cela est que le gouvernement irakien soit disposé à armer les tribus", a-t-il poursuivi. "Nous avons des indications positives en ce sens mais nous n'avons pas encore commencé à le faire." (Phil Stewart et David Alexander; Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant