Les universités françaises à la peine

le
0
Le classement mondial 2012 de Shanghaï voit les établissements français reculer légèrement.

Depuis 2003, c'est à chaque mois d'août la même déconvenue et les mêmes commentaires. Le classement de Shanghaï, qui établit la hiérarchie mondiale des 500 établissements d'enseignement supérieur en fonction des prix et publications de leurs chercheurs et anciens élèves, classe la France au 8e rang des nations, mais très loin derrière les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon ou l'Allemagne.

Cette année encore, trois établissements français se classent parmi les cent premiers mondiaux. Paris-Sud (Paris-XI) arrive en 37e position et gagne trois places. L'université Pierre-et-Marie-Curie (Paris-VI) passe de la 41e à la 42e place. Et l'École normale supérieure de Paris perd quatre places, de la 69e à la 73e. En tout, la France compte vingt universités classées dans le top 500, contre vingt et une l'an passé. Et, comme chaque année, ce sont les États-Unis qui se taillent la part du lion avec huit universités parmi les dix m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant