Les ultras du parti grec Syriza prêts à en découdre

le
2
Le rendement des taux grecs à dix ans dépasse 11%
Le rendement des taux grecs à dix ans dépasse 11%

Cinq membres du bureau politique du parti Syriza évoquent le choix entre l’acceptation d’un nouveau programme d’austérité et la rupture avec les prêteurs. Les mêmes déclarent que Syriza ne peut pas devenir un parti d’austérité, selon une information parue dans le Financial Times glanée sur un site internet grec.

Ils encouragent donc leur gouvernement à suspendre les remboursements, imposer un contrôle des capitaux et des banques, taxer davantage le capital pour financer les mesures de soutien destinées aux « gens ordinaires », voire même sortir de l’euro.

La majorité des électeurs grecs reste néanmoins favorable au maintien du pays dans la zone euro. Mais les débats sont houleux au sein du parti dirigeant et le risque d'un défaut n'est pas écarté, ce qui pousse les rendements des obligations grecques vers le haut.   

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlcbnb le jeudi 21 mai 2015 à 08:06

    c'est sûrement comme cela que les étrangers vont investir en Grèce. Mieux vaut attendre. Plus un grec n'aura un avoir en banque, tout sous forme de papier et or dans le fond du jardin.

  • M6749774 le mercredi 20 mai 2015 à 19:05

    Ils vont sortir de l'Euro. Il n'y a pas d'autres solutions. Il faut être fou pour prêter.de l'argent aux grecs.