Les «ultras de l'UMP» reçus à l'Élysée 

le
0
Nicolas Sarkozy a reçu les députés UMP de la Droite populaire.

Nicolas Sarkozy a reçu mardi, en fin d'après-midi, les députés UMP de la Droite populaire. Une rencontre de plus d'une heure et demi qui a permis à ces élus, «garde de fer du sarkozysme», selon l'expression du député Lionnel Luca, de balayer les sujets d'actualité.

Le président, qui ne s'est pas étendu sur l'affaire Strauss-Kahn, a comparé la présidentielle à une course où s'affronteraient marathoniens et sprinters. «Et il y a quelques marathoniens et beaucoup de sprinteurs» , leur a-t-il expliqué. Se plaçant dans la première catégorie, Nicolas Sarkozy a expliqué qu'il n'était pas question pour le moment de se déclarer, car il entendait «rester concentré sur le boulot» jusqu'au bout du quinquennat.

Il a également ironisé sur les critiques sur son style en s'interrogeant à voix haute : «J'aurai un bon bilan et j'aurai été un mauvais président ?

Cherchez l'erreur.» Les élus de la Droite populaire ont profité de la rencontre pour plaider plusieu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant