Les trois moments forts du débat

le
2
VIDÉOS - Sarkozy qui parle de la fermeture de la centrale de Fessenheim comme d'une « folie », une passe d'armes sur le droit de vote des étrangers et les seize « Moi président » de Hollande : lefigaro.fr a compilé trois des moments-clés du débat de mercredi soir.

LE NUCLÉAIRE - «M. Hollande propose de fermer 24 réacteurs nucléaires. C'est tomber sur ces malheureux de Fessenheim. Pourquoi sacrifier le nucléaire pour un accord politique misérable? Pourquoi renoncer au nucléaire alors qu'il n'y a jamais eu d'accident?» lance Nicolas Sarkozy à son rival socialiste. «J'ai accepté de prolonger le chantier de l'EPR. Je maintiens la filière du nucléaire à 50 % en 2025 (au lieu de 75 % aujourd'hui), donc ne caricaturez pas ma position!», lui rétorque François Hollande.

LE DROIT DE VOTE DES ÉTRANGERS - Sur le droit de vote des étrangers aux élections locales, François Hollande évoque la position auparavant favorable de Nicolas Sarkozy sur ce sujet. «Moi je ne change pas de position», affirme le socialiste. «Nous devons avoir un islam de France, et non pas un islam en France. Si vous donnez le droit de vote aux immigrés, il y aura des revendications communautaires aux élections, des horaires différents dans les piscines, des...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • q2lamrd le jeudi 3 mai 2012 à 09:22

    ils leur restent 4 jours pour déformer le débat dans leur pécu les figues ! Sauve qui peut, sortons vite les phrases et les séquences de leur contexte ... les king de la désinfo sont en route.

  • M4189758 le jeudi 3 mai 2012 à 09:20

    JPi - Le temps fort pour moi c'est le débat sur la dette et le surendettement. Comment réduire les dépense ? Mr Hollande augment les impôts. Ce n'est pas la question car l'augmentation des impôts ne réduira pas les déficits et le surendettement. A moins de les augmenter de 180.000.000.000 d'euros. C'est ce que la France emprunte chaque année. Apprendre à compter les ferait moins compoter dans la chocroute.