Les trois Kurdes ont été tuées de plusieurs balles dans la tête

le
0
LES TROIS MILITANTES KURDES ONT ETE TUÉES DE PLUSIEURS BALLES DANS LA TÊTE
LES TROIS MILITANTES KURDES ONT ETE TUÉES DE PLUSIEURS BALLES DANS LA TÊTE

PARIS (Reuters) - Les trois militantes kurdes d'origine turque, dont les corps ont été retrouvés dans la nuit de mercredi à jeudi à Paris, ont été tuées de plusieurs balles dans la tête, a-t-on appris vendredi de source proche de l'enquête.

Selon les résultats de l'autopsie, deux d'entre elles ont reçu trois balles dans la tête et la troisième en a reçu quatre.

Les trois femmes, dont une membre fondatrice du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Sakine Cansiz, ont été retrouvées mortes dans les locaux du Centre d'information du Kurdistan, dans le Xe arrondissement de la capitale.

La communauté kurde dénonce un crime politique.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a de nouveau évoqué vendredi la piste d'un règlement de comptes interne au PKK pour expliquer le meurtre, estimant qu'ils pourraient avoir eu pour objectif de saborder les efforts de paix entre Ankara et le PKK.

La Turquie a récemment annoncé l'ouverture de discussions avec Abdullah Öcalan, chef de file du PKK condamné la réclusion à perpétuité et emprisonné sur l'île d'Imrali, au large d'Istanbul.

Le PKK, qui a pris les armes en 1984 afin d'obtenir un statut d'autonomie pour les Kurdes de Turquie, est considéré comme une organisation "terroriste" par Ankara, les Etats-Unis et l'Union européenne.

Nicolas Bertin, avec Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant