Les trois issues de la crise de la zone euro

le
0

(lerevenu.com) - 1) Acceptation pour les pays désindustrialisés ayant des déficits extérieurs de les faire disparaître, ce qui ne peut se faire que par la baisse de leur demande intérieure et donc un appauvrissement important et durable.

2) Le refus de cette situation par ces pays, donc leur sortie de l'euro.

3) La mise en place de mécanismes de fédéralisme, réduisant la nécessité de supprimer les déficits extérieurs dans ces pays et donc de diminuer le niveau de vie de leur population.

De ces trois issues, la seconde lui semble la plus improbable, car «le coût de la sortie de l'euro (?) est trop important pour tous pour être accepté». Il peut alors, prédit Patrick Artus, y avoir un compromis entre les pays désindustrialisés (qui acceptent un certain appauvrissement) et les pays industriels (qui acceptent un certain fédéralisme)?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant