Les trois grandes faiblesses du commerce extérieur français

le
0

Un mauvais positionnement, une taille trop petite et des coûts trop élevés expliquent le retard hexagonal des entreprises françaises en matière de commerce international.

Les faiblesses françaises à l'export sont connues et identifiées depuis des années. Aucun gouvernement n'a réussi, malgré ses efforts et ses incantations, à corriger franchement la situation. Aujourd'hui, les excédents commerciaux allemands (près de 200 milliards d'euros en 2013!) sont en grande partie le reflet des déficits français.

1) Un mauvais positionnement géographique et des produits

Les exportations françaises souffrent à la fois d'une trop grande concentration sur certains secteurs et de destinations géographiques insuffisamment porteuses en terme de croissance. Les ventes de nos entreprises sont principalement orientées vers l'Europe. Même si les choses ont tendance à se rééquilibrer légèrement depuis quelques années, plus de 58 % des exportations tri...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant