Les trois dossiers noirs qui irritent les patrons

le
1
L'université d'été du Medef est l'occasion pour le patronat d'exprimer ses doutes sur la politique menée à l'égard des entreprises.
1 La fiscalité

Imposition à 75 % des revenus supérieurs à un million d'euros, relèvement du barème de l'ISF, surtaxation des banques et des groupes pétroliers, explosion du forfait social, rabotage de la niche Copé, déductibilité partielle des intérêts d'emprunt, suppression des exonérations de charges sur les heures supplémentaires... Depuis l'élection de François Hollande, les prélèvements sur les entreprises ont grimpé d'une grosse quinzaine de milliards. Une contribution au «redressement national» qui est venue s'ajouter à celle, équivalente, des deux plans de rigueur de la majorité précédente. La hausse annoncée mardi des cotisations employeurs pour financer la réforme des retraites et la mise en ½uvre prochaine de la contribution climat-énergie ont fini de faire déborder un vase que les patrons jugent trop ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le dimanche 1 sept 2013 à 21:44

    Il a encore dit pas d'impôts nouveaux