Les trimestres assimilés à des trimestres cotisés : explications

le
0

Pour percevoir une retraite à taux plein, il est nécessaire de partir à l'âge légal, mais aussi de justifier d'un nombre de trimestres. Des trimestres sont «gratuits », dans certains cas.

Trimestres cotisés

Laretraite à taux plein s'obtient à compter d'un âge légal de départ et à la condition d'avoir cotisé un certain nombre de trimestres au cours de sa carrière. Dans le public et pour les régimes « spéciaux », un trimestre est validé tous les 90 jours. Dans le privé, il est en revanche nécessaire d'atteindre un certain niveau de salaire pour valider un trimestre. Mais certains trimestres sont dits « assimilés ». Cela signifie qu'ils ne sont pas le résultat d'un trimestre cotisé, mais sont accordés à certains moments précis.

Trimestres liés à la maternité et l'éducation

Différentes situations donnent droit à des trimestres « réputés cotisés ». La maternité en fait partie. Pour les accouchements survenus après le 1er janvier 2014, un trimestre est accordé pour chaque période de 90 jours durant laquelle la jeune mère a reçu des indemnités journalières pour maternité. Un trimestre est aussi validé pour la naissance ou l'adoption et peut être accordé aux deux parents, sous conditions.

Autres possibilités

Le service militaire donne également lieu à des trimestres assimilés pour la retraite : un trimestre par période de 90 jours de service. 50 jours de chômage indemnisé donnent droit à un trimestre, 60 jours d'arrêt de travail pour maladie donnent droit à un trimestre, tout comme un accident du travail. Enfin, un trimestre de versement de pension d'invalidité donne aussi droit à un trimestre gratuit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant