Les travaillistes anglais redressent la tête

le
0
En congrès à Manchester, le Labour commence à croire en ses chances de remporter les prochaines élections. Mais son leader, Ed Miliband, doit encore combler un déficit d'image.

Dans son bastion de Manchester, le Parti travailliste britannique reprend des couleurs. Laminé aux élections de 2010, il devance depuis plusieurs mois les conservateurs - au pouvoir - dans les sondages. À son congrès qui se tient cette semaine dans la cité autrefois industrielle du nord de l'Angleterre, militants et élus retrouvent l'espoir. «C'est un moment crucial pour le pays et notre parti, veut croire Liz Kendall, députée de Leicester. Le gouvernement de David Cameron est en train d'échouer sur l'économie et sa coalition se délite. C'est une réelle opportunité pour nous de présenter une alternative, même si on a encore une montagne à gravir.»

L'inspiration Disraeli

En cette rentrée politique, à mi-mandat de la législature, les partis politiques anglais ont déjà les yeux rivés sur les prochaines élections de 2015. Si la gauche est sortie du purgatoire, après deux ans et demi dans l'opposition, elle ne doit pas se faire d'illusions. À l'extérieur de la bu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant