Les travailleurs parisiens obnubilés par le prix du logement

le
1

Selon un sondage réalisé par LinkedIn sur son réseau, c'est le prix du logement qui est au c?ur des préoccupations de 60% de travailleurs parisiens pour améliorer leur vie professionnelle, à l'aube des élections municipales.

Malgré la situation préoccupante de l'emploi en France et ses 3 millions de chômeurs, ce n'est pas le sujet essentiel auquel s'intéresse les travailleurs parisiens, à l'approche des élections municipales 2014. Selon une étude réalisée par LinkedIn, qui a questionné 1073 membres de son réseau, c'est la question du prix de l'immobilier qui est le plus plébiscité par les travailleurs sondés: 60% (soit 648 votants) d'entre eux estiment que c'est le point le plus important des élections municipales, et que le futur maire de Paris doit s'atteler prioritairement à cette question afin de faciliter et d'améliorer leur vie professionnelle.

Parmi les autres améliorations qu'attendent les travailleurs parisiens suivent (d'assez loin) l'augmentation des fréquences des transports en commun arrive en deuxième position (15%, 156 votants), suivie de l'aide aux entrepreneurs (9%, 101 votants) et le développement des crèches d'entreprises (8%, 91 votants). La question posée aux utilisateurs de LinkedIn pour recueillir ces réponses était: «Si la ville de Paris pouvait améliorer votre vie professionnelle, ce serait...»

La question de la sécurité, peu plébiscitée par les votants

En revanche, la question de la sécurité reste largement sous représentée, malgré le fait que cette thématique soit au c½ur des stratégies de campagne des deux candidates à la mairie de Paris. À Paris, seul 7% des travailleurs sondés trouve essentiel que le futur maire de Paris fasse des efforts pour sécuriser davantage les rues, une amélioration qui n'est donc pas jugée nécessaire pour amélioer le quotidien professionnel des parisiens.

À l'échelle nationale, c'est la question des impôts locaux qui remporte la palme du sujet le plus cité par les français (à 45%), selon un sondage réalisé par CSA pour Le Figaro. Contrairement à l'avis des parisiens, la sécurité est préoccupante pour la plupart des français, la question de la lutte contre la délinquance étant le second sujet revenant le plus souvent dans ce sondage (37%). Cette étude de LinkedIn - une première en France - avait déjà été réalisée en 2012 à Londres à l'occasion des municipales. À l'épqoue, le sujet jugé essentiel par les travailleurs londoniens présents sur LinkedIn. avait été la et que la principale demande des membres LinkedIn londonien avait été la création d'emplois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • denisam1 le jeudi 13 fév 2014 à 16:19

    Vite les sauces les assos les "" benetvol"" à vos truelles