Les touristes très attendus dans les pays arabes

le
0
Le secteur touristique a été sérieusement touché par les événements dans les pays arabes depuis l'hiver dernier. Avec l'accalmie, différentes structures réfléchissent à des programmes de relance.

On s'en doutait, les chiffres le confirment : les destinations touristiques phares continuent à être désertées à la suite des révolutions démocratiques dans les pays arabes. Ainsi, la Tunisie et l'Egypte ont vu baisser le nombre de touristes étrangers environ de moitié (-48,5% à 327.293 personnes et -45,3% à 1.894.044 respectivement) au cours des quatre premiers mois de 2011. Les chiffres, fournis par le secteur hôtelier sont encore plus inquiétants. La Tunisie enregistre une baisse de 35% sur le premier trimestre 2011. En Egypte, c'est pire: baisse de fréquentation de -80% en février, -60% en mars et -35% au mois d'avril en comparaison avec 2010.

Epargnés par les révoltes, les pays voisins font le même constat, mais avec des baisses moins marquées. Avant l'attentat de Marrakech, le Maroc enregistrait une baisse de fréquentation de 5% par rapport à l'année dernière. Le repli du tourisme s'est également étendu aux pays du Moyen-Orient. Par exemple, la Jordanie,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant