Les touristes craignent plus les pickpockets que les casseurs

le
1
Les émeutes du Trocadéro ne semblent pas avoir terni l'image de Paris aux yeux des touristes, mais viennent s'ajouter à certains défauts de la capitale.

Deux jours après les débordements de la place du Trocadéro, la principale recommandation des agences de voyages étrangères aux touristes reste de prendre garde aux pickpockets qui grouillent dans les lieux les plus fréquentés de la capitale. Pas aux casseurs. Et - hasard du calendrier ou pas - mercredi, la préfecture de police de Paris a lancé une campagne de communication visant à informer les touristes contre les vols à la charité, souvent à l'aide de fausses pétitions, qui prospèrent sur les Champs-Élysées, la butte Montmartre, le Champ-de-Mars, les grands magasins, le Louvre, Notre-Dame ou encore... au Trocadéro.

Écornée par les casseurs et les ultras du PSG, l'image de Paris? Moins que l'on aurait pu le penser, tout au moins pour ces touristes croisés mercredi dans la capitale. Pour Kazuhiro Yoshi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le jeudi 16 mai 2013 à 12:23

    Le tableau est complet ! Paris ville aux mains des voyous, Paris bobo, Paris crado, Paris socialo,.... Pauvre France !