Les Touaregs de la CMA se retirent du processus de paix au Mali

le
0
 (Actualisé avec précisions, paragraphes 3 et 4) 
    DAKAR, 20 décembre (Reuters) - Le principal mouvement 
séparatiste touareg du nord du Mali, la Coordination des 
mouvements de l'Azawad (CMA), a suspendu sa participation au 
processus de paix initié par l'accord signé à Bamako en 2015, 
selon un communiqué que Reuters a pu consulter mardi. 
    Le document, daté du 19 décembre et signé par le président 
de la CMA, Alghabass Ag Intalla, justifie cette décision par la 
hausse des violences et l'absence de progrès en matière de 
réformes de la part du gouvernement malien. 
    Toutefois, signe que cette suspension pourrait n'être que 
temporaire, il a appelé de ses voeux une rencontre de haut 
niveau avec les médiateurs, afin "de sauver l'accord et de 
préserver la crédibilité du processus". 
    Sur Twitter, une branche de la CMA a déclaré sans plus de 
précisions qu'elle continuerait de participer aux aspects du 
processus de paix touchant à la sécurité.     
     
 
 (Emma Farge; Tangi Salaün et Eric Faye; pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant