Les tortionnaires du père de la présidente chilienne condamnés

le
0

SANTIAGO, 21 novembre (Reuters) - Deux colonels à la retraite ont été condamnés vendredi à des peines de prison pour avoir torturé le père de la présidente chilienne Michelle Bachelet, décédé aux débuts de la dictature du général Augusto Pinochet. Edgar Cevallos Jones a été condamné à deux ans de prison et Ramon Caceres Jorquera à trois ans pour "crime de torture résultant en la mort" du général d'aviation Alberto Bachelet Martinez. Alberto Bachelet, qui était resté fidèle au président déposé Salvador Allende, avait été incarcéré après le coup d'Etat de septembre 1973 et inculpé de trahison. Comme d'autres militaires opposés à la dictature (1973-1990), Alberto Bachelet était régulièrement emmené de sa prison à l'Académie de guerre de l'armée de l'air pour y être torturé. Il est mort d'une attaque cardiaque le 12 mars 1974, à l'âge de 50 ans, après une longue série d'interrogatoires, où il avait encore une fois été torturé par Caceres Jorquera et Cevallos Jones. L'annonce du verdict a été saluée par le gouvernement chilien qui a parlé d'"un pas en avant pour faire avancer la vérité et la justice". Environ 3.000 personnes ont été enlevées et tuées ou ont disparu durant les 17 années de la dictature et 28.000 ont été torturées sur la même période. Le général Pinochet est mort en 2006 à l'âge de 91 ans sans avoir été jugés pour les crimes commis pendant la dictature. La présidente Michelle Bachelet avait également été torturée sous la dictature avant de se réfugier en Allemagne de l'Est avec sa mère, Angela Jeria. (Antonio de la Jara et Erik Lopez; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant